La Régie Ligne d’Azur encourage les voyageurs à l’exercice physique

Dans le cadre de la semaine européenne de la mobilité, la Métropole Nice Côte d’Azur et la Régie Ligne d’Azur ont imaginé des parcours et une communication ludique pour inciter leurs voyageurs à insérer de l’activité physique dans leur quotidien.

Si le tramway existe à Nice, c’est bien pour faciliter les déplacements aux passants. Mais au niveau de la santé physique, on ne le perçoit pas de manière très optimiste. C’est pourquoi l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande chacun de marcher 10 000 pas au quotidien afin de lutter contre la sédentarité, à l’origine de nombreuses infections.

Présentation des parcours

La Métropole Nice Côte d’Azur et la Régie Ligne d’Azur désirent accompagner les usagers et les voyageurs à relever ce défi. Un challenge bénéfique pour la santé. Aussi, les stations Jean Médecin, Garibaldi et Alsace Lorraine prendront des allures de coach sportif. Un projet qui s’étend sur toute le territoire niçois.

Rassemblés à la station de tramway Garibaldi ligne 2, Philippe Pradal, président de la Régie Ligne d’Azur, a fait une visite des lieux. C’est ici que le défi commence.

La station souterraine de la Place Garibaldi a été décorée de messages inscrits sur les marches et les pavés de l’arrêt. "C’est parti pour le 1er niveau !", "Respirez, soufflez, marchez !", des mots de motivation adressés aux passants ayant l’habitude de prendre l’escalator plutôt que les escaliers, ce qui peut augmenter le taux d’inactivité au quotidien.

Un défi bénéfique et volontaire

L’objectif n’est pas d’inciter les gens au sport intensif, mais plutôt de les motiver à la marche à pied tout en montrant que le peu de pas supplémentaires réalisé dans la journée ne peut être que bénéfique selon Philippe Pradal.

"Pour répondre à la recommandation de l’OMS sur les 30 minutes d’exercice physique chaque jour, nous avons voulu inciter les Niçois, par un trait d’humour, à se rendre compte de ce que l’on peut faire de bien pour sa santé en empruntant les escaliers à la place de l’ascenseur ou l’escalator."

Le président de la régie termine sur un point important. En prenant l’habitude de marcher, on garde ces petits gestes tous les jours et cela nous apportent de gros bénéfices individuels et collectifs.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire