La région Sud donne 500.000 masques FFP2 aux secteurs touchés par le variant Omicron

Alors qu’en région PACA, et particulièrement dans les Alpes-Maritimes, l’épidémie de Covid bat son plein depuis l’arrivée du variant Omicron, le président de la région déclare qu’il se doit d’être « aux côtés de ceux qui côtoient de près ou de loin le Covid au quotidien ».

Ce mercredi, Christian Estrosi annonçait la distribution d’auto-tests chaque semaine aux familles de Nice, cette fois, c’est Renaud Muselier, président de la région Sud, qui annonce que 500.000 masques FFP2 seront distribués aux secteurs les plus touchés par la vague Omicron.

« En juin dernier, lors de la campagne pour les régionales, nous avions promis de constituer un stock stratégique de masques pour la région. C’est maintenant que cette stratégie se montre directement utile : les masques FFP2 offrent une protection nettement supérieure pour ceux qui les portent, il faut en équiper ceux qui sont en contact direct et quotidien avec le public ! », écrit Renaud Muselier dans un communiqué.

Offrant une meilleure protection contre le virus, les masques FFP2 deviennent obligatoires dans certains pays comme en Autriche par exemple. Ces masques sont aussi obligatoires à Bruxelles ou encore dans les commerces en Allemagne.

Ici, bien qu’ils ne soient pour le moment pas obligatoires, la région Sud fait don de 500.000 masques de ce type. Ils iront notamment aux agents régionaux des lycées (120.000 masques), à l’UMIH Provence-Alpes-Côte d’Azur afin d’aider les restaurateurs, hôteliers, cafetiers (65.000 masques), à la Chambre des métiers et de l’artisanat régionale (65.000 masques) ou encore aux chauffeurs de bus et de transports scolaires (35.000 masques).

« Aussi longtemps que durera l’épidémie, nous nous tiendrons aux côtés de tous les acteurs de notre région, afin de les accompagner et de les protéger au quotidien » a conclu Renaud Muselier.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire