Lancement du 11e Appel à Projets Santé du Département

L’Hôtel du Département a reçu ce vendredi a communauté médicale azuréenne dans le cadre du lancement de la 11e édition Appel à Projets Santé. Un rendez-vous présidé par Charles Ange Ginésy, Président du Département et le Professeur Alain Livartowski, Président du jury.

« Un puissant moteur dans le Département », s’est exprimé Charles Ange Ginésy pour nommer l’Appel à Projets Santé. L’objectif est d’oeuvrer pour la recherche dans le domaine de la santé afin de favoriser le développement de projets innovants portés par des chercheurs, médecins et associations des Alpes-Maritimes.

Le professeur - Alain Livartowski - annonçait les points de sélection pour les projets présentés : « Cette année dans notre sélection nous allons regarder trois points : si le projet est utile au patient, s’il est sécurisé et enfin s’il est facile à utiliser. Nous allons aussi regarder quel modèle économique est derrière le projet afin de définir sa viabilité et enfin si les projets sont utiles pour les médecins et les soignants. »

La 11e édition recense différentes thématiques que les membres ont le soucis de mener à bien :

  • Le dépistage et la traitement du cancer,
  • Le traitement des maladies neurodégénératives et du handicap
  • La e-santé et les nouvelles technologies
  • L’impact de l’environnement sur la santé
  • L’intelligence artificielle

Lien du clip de présentation des appels à projet santé : https://bit.ly/2WUal2z .
{{}}

Selon « l’objectif 0 papier », les dossiers de candidature circuleront uniquement sous format numérique. Les candidats peuvent dès à présent effectuer une demande sur le site du département www.departement06.fr ou à l’adresse

mail aapsante2019@departement06.fr. 

Les dossiers devront être retournés à cette même adresse avant le 4 juillet 2019. Le comité d’experts, qui déterminera la liste des dossiers retenus, sera sous la présidence de Barbara Demeneix, Professeur au Muséum national d’histoire naturelle et Directrice du laboratoire d’évolution des régulations endocrinienne.

L’intelligence artificielle

Cette nouvelle thématique est envisagée comme la médecine de demain et est au coeur de l’industrie médical comme de la recherche. A ce jour, les chercheurs travaillent à mettre en pratique les usages de l’intelligence artificielle à travers, par exemple, la possibilité d’opérations assistées, le suivi de patients à distance, la conception de prothèses intelligentes, la prédiction des diagnostics en santé, le traitement personnalisé grâce au recoupement de données. C’est en collaboration avec SMART DEAL que le Département encourage le développement et l’application de l’intelligence artificielle.

Une conférence « Regards croisés sur les enjeux éthiques et stratégiques de l’intelligence Artificielle », animée par Marco Landi, ancien président d’Apple et Président du comité d’experts Smart DEAL et par Laurence Vanin, Docteur en philosophie politique et épistémologie, est venue étailler la thématique sur l’Intelligence Artificielle vue comme un domaine innovant dans cette 11e édition.

Enfin, pour la nouvelle édition, le Département a investi un budget de 1,5 millions d’euros. « Aujourd’hui nous sommes-ici avec la communauté médicale azuréenne qui fait la fierté de notre Département grâce notamment à sa faculté de médecine et à son Centre Hospitalier Universitaire. Notre engagement et notre responsabilité en la matière permettent de contribuer à faire avancer la prise en charge de ces pathologies et c’est dans cet esprit que nous lançons cette 11e édition », conclut le député Eric Ciotti.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message