Un nouveau traitement du Cancer à Nice

Le docteur Pagès a mis en place un traitement associé à d’autres médicaments qui permettraient selon des essais, de retarder la maladie du cancer. Elle deviendrait alors une maladie « chronique », et ne serait plus par conséquent « incurable ».

Le centre de soin Antoine Lacassagne basé à Nice, a développé un nouveau moyen de soigner le cancer du rein. Cette idée, évoquée en 2008, a enfin pris forme. Il s’agit d’une molécule qui doit être associée à la protéine VEGF. Cette cellule est également efficace pour les modèles de tumeurs insensibles à l’immunothérapie.

À en croire les résultats, cette molécule serait également efficace pour la guérison d’autres maladies. Elle agirait notamment sur le mélanome uvéale, qui se développe dans l’œil et qui est très agressif. D’après une étude, 30/100 des patients qui échappent au traitement par radiothérapie pourraient vivre avec les médicaments qui ont été créés. C’est aussi possible pour les cancers de la sphère ORL.
Une start-up a été créée, portant le nom de Roca Therapeutics. Elle récolte tous les prix et financements possibles de l’académie chargée du développement de la molécule. elle est aussi lauréate de l’I Lab. L’entreprise se trouve actuellement aux phases de toxicologiques réglementaires et sera finalisée d’ici fin 2022, voire début 2023. Le traitement sera donc bientôt accessible à tous.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire