Détecteur de métaux : comment savoir qu’il est efficace ?

Vous vous lancez dans le domaine de la détection des métaux, alors il faut acheter le détecteur adapté à vos attentes. Ne vous précipitez pas dans le choix de votre détecteur de métaux, vous risquez d'acheter un appareil qui ne répond même pas à vos attentes. Pour choisir le bon modèle, que ce soit pour passer le temps sur la plage ou pour dénicher un trésor enfoui, il faut déterminer la zone géographique et le type de métaux que vous allez chercher.

Les bases de la détection des métaux

La détection de métaux est une activité en plein air qu’on peut considérer comme un loisir. Trouver des objets de toutes sortes est un passe-temps qui peut bien enfouir des trésors si l’on tombe sur une jolie trouvaille.
Avant de choisir le type de détecteur qui vous plaira, faites une petite recherche sur les genres d’objets qui se trouvent dans votre région. Si vous êtes sur la côte, un détecteur de métaux sous-marin est plus approprié, par contre dans le centre de la France, les meilleurs détecteurs sont ceux pour l’argent, la bijouterie ou la prospection d’or.
Si vous voulez la pratiquer en toute légalité, la prospection de trésors sous terre est régie par la loi française. Alors, faites vos propres recherches sur Internet avant de partir à la chasse au trésor.
Après cela, vous comprendrez au mieux les différents modèles en matière de détecteurs de métaux et leurs capacités.
Sur cette page, vous pouvez vous renseigner au mieux.

Les catégories de détecteurs de métaux

Pour le choix de votre détecteur de métaux, considérez le climat et la composition du sol. Pour la chasse aux pièces et aux reliques sur terre, il y a trois principales catégories de détecteurs de métaux :

  • Les détecteurs de métaux terrestres sont plus courants pour des fouilles.
  • Les détecteurs de métaux pour la plage et/ou sous-marins, idéals pour les recherches au bord ou dans l’eau grâce à leur étanchéité.
  • Les détecteurs de métaux polyvalents sont parfaits pour tous types de fouilles sur tout type de terrain. À la plage, ils sont équipés de bobines de recherche étanches limitant les dangers.

Les différents modèles de détecteur de métaux

Le plus connu des détecteurs est le modèle VLF (Very Low Frequency). Maintenant, les plus récents embarquent des unités d’induction d’impulsions. Parmi ces modèles, on distingue :

  • le détecteur de métaux eau qui résiste à l’eau ;
  • le détecteur de métaux sans fil.

Les caractéristiques importantes des détecteurs de métaux
Avant d’acheter votre détecteur de métaux, il faut prendre en compte certaines caractéristiques qui apporteront les fonctionnalités attendues sur votre appareil. Pour cela, il faut définir :

  • La discrimination, qui n’est autre que la capacité de l’appareil à distinguer chaque objet par son élément naturel. Le signal correspond ainsi à un objet défini, comme l’argent, l’or ou autres matériaux, offrant un gain de temps à chaque fouille.
  • L’équilibre au sol permet de contourner les minéraux dans le sol qui peuvent nuire à la capacité de l’appareil.
  • L’identification des cibles : le signal sonore permet de distinguer chaque objet détecté selon une sonorité ou identification du son. Avec les appareils récents, l’identification visuelle est affichée sur l’écran LCD et chaque matériau a un numéro d’IDV.
  • La fréquence de fonctionnement est le signal émis et reçu par le détecteur chaque seconde. La plupart des détecteurs sont à basse fréquence avec un balayage plus profond. Pour trouver, les appareils à haute fréquence sont mieux adaptés, mais avec peu de profondeur.
  • La sensibilité permet à l’appareil de détecter des objets métalliques à distance. Au bon réglage, elle garantit une trouvaille avec la bonne distorsion.
  • La profondeur de recherche est le balayage en profondeur que l’appareil peut effectuer. Les détecteurs à basse fréquence sont les meilleurs, aux dépens de la bobine de recherche.
Partager

Laisser un commentaire