Formule 2 : De la malchance et de belles performances pour Théo Pourchaire

Pour ce premier week-end de course à Bahreïn, le pilote Maralpin Théo Pourchaire a vécu un week-end mitigé mais très encourageant pour la suite de la saison.

Cette année sera courte et intense. Seulement huit week-ends de compétition sont au programme de la F2 version 2021. Le vendredi sera consacré à la séance d’essai libre puis la qualification avant de laisser place à trois courses (deux sprints le samedi et la course longue le dimanche).

Pour cette première séance de qualification, le Grassois se classe en 11e position. Un résultat légèrement en deçà de son coéquipier Lundgaard (+0,7s) mais qui lui laisse espérer une course animée le dimanche.

Lors de la course 1 grâce au déclassement d’un concurrent devant lui et du système de grille inversée, Pourchaire prend le départ de la pole position. Une opportunité de briller qui ne va pas se concrétiser. Après un mauvais envol, il se retrouve en 3e place avant de connaitre un problème mécanique (turbo) au 13e tour. Une chance de podium qui s’envole avec un brin de frustration à la sortie de sa monoplace.

Mais heureusement cette année pas le temps de cogiter car la seconde course sprint se déroule quelques heures plus tard. Si cet abandon l’oblige à partir de la 19e position, le jeune pilote ART GP remonte rapidement au classement en évitant les accrochages du départ. Après le premier tiers de course le français rentre déjà dans le top 10 en signant le record du tour. Déchainé, il se retrouve même 4e avant les arrêts au stand provoqué par une nouvelle entrée en piste de la Safety Car. Chaussé de gommes tendres, comme certains autres pilotes, Pourchaire passe de la 12e à la 6e place finale. Il marque ainsi ses premiers points dans la catégorie.

"Je suis plutôt content de cette course n°2. On va essayer de se caler devant avec les meilleurs pilotes et pourquoi pas jouer le podium", se réjouissait d’ailleurs l’Azuréen avant de conclure son week-end avec la course longue.
En partant 10e, tous les espoirs étaient permis. Si le départ est une nouvelle fois assez moyen, Théo Pourchaire évite encore les ennuis dans le premier tour. En pneus tendres, il remonte un à un ses concurrents. Une bonne gestion des Safety Car lui permet de se retrouver devant son coéquipier après son arrêt au stand.

En pneumatiques durs, Pourchaire perd un peu de rythme et doit céder après une belle bataille contre son coéquipier et Shwartzman. Les points s’envolaient donc jusqu’à l’accrochage du leader du championnat Piastri avec Ticktum. Un petit point (10e place) finalement qui vient encore éclaircir le bilan du plus jeune pilote du plateau (17 ans).

Il va falloir s’armer de patience pour retrouver la piste puisque le second rendez-vous de la saison se déroulera à Monaco le week-end du 20 au 22 mai.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire