Moto GP : du mieux pour Quartararo

Pour ce nouveau rendez-vous au Grand Prix de Teruel (en Aragon), Fabio Quartararo avait à cœur de faire oublier sa contre-performance du week-end dernier. Sur cette même piste, le français s'élançait en 6e position.

Au terme d’un départ mouvementé avec les chutes du poleman Nakagami et de la Ducati de Miller accrochée par Binder, le niçois s’en sort plutôt bien en restant 6e après le premier tour, à la bataille avec Mir, le nouveau leader du championnat.
Mais rapidement le pilote local se fait distancer. Une nouvelle fois en difficulté comme le week-end dernier sur cette même piste, Quartararo se bat pour conserver sa position. Pas à l’aise avec sa moto, il commet une petite erreur qui permet à Alex Marquez de prendre l’avantage.

Pendant ce temps, son coéquipier mène la course en signant les records du tour. Logique si l’on regarde les choix pneumatiques des uns et des autres. Quartararo étant parti en pneus médiums quand son coéquipier s’élançait en soft. On peut alors espérer une inversion des performances en faveur du français en fin de course. Malheureusement, après avoir définitivement perdu le contact avec les pilotes de tête, il s’incline face à Paul Espargaro.

Sans solution

À la mi-course, Fabio au guidon de sa Yamaha du team Petronas est à la bataille avec Olivera pour conserver les points de la 8e place. Le français défend chèrement sa peau. Devant son coéquipier continue de mener la course, alors que Marquez, en quête d’un troisième podium consécutif, est victime d’une chute offrant une position à Quartararo. Après avoir lutté pendant cinq tours, le "scorpion" comme il est surnommé, est obligé de s’incliner sur une énième attaque du Portugais de l’équipe française Tech 3.

Dans les derniers tours de course A.Espargaro, alors à la lutte avec le niçois, est contraint à l’abandon, offrant un peu d’air à notre pilote local.

Finalement, personne n’aura réussi à inquiéter Franco Morbidelli, qui remporte son deuxième GP de la saison devant le vainqueur de la semaine dernière Alex Rins et le leader du championnat du monde Johan Mir, qui accroît son avance au classement général.

Prochain rendez-vous dans deux semaines à Valence sur une piste qui convient bien à Fabio Quartararo qui devra retrouver de la confiance pour rester au contact dans l’optique du championnat du monde.

Classement du GP de Teruel : 1) Morbidelli, 2) Rins, 3) Mir, 4) P.Espargaro, 5) Zarco, 6) Olivera, 7) Viñales, 8) Quartararo,... 13) Dovizioso.

Classement du chamoionnat du monde : 1) Mir (137 points), 2) Quartararo (123 points), 3) Viñales (118 points), 4) Morbidelli (112 points), 5) Dovizioso (109 points).

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire