MotoGP Argentina : Aleix Espargaro offre à Aprilia son tout premier succès

Il aura fallu 283 courses à Aleix Espargaro pour enfin connaitre la consécration d’une victoire en Grand Prix. Pour sa douzième saison en MotoGP, l’ainé des Espargaro a finalement livré sa prestation la plus belle, le plus complète. On a pourtant longtemps cru que celui qui avait rejoint Aprilia en 2017 allait, une fois encore, passer à côté. Mais malgré quelques petites erreurs au freinage, Espargaro était aujourd’hui – et comme depuis le début du week-end – au-dessus de la meute.

C’était son jour, et celui d’Aprilia qui a fini par rejoindre le niveau des autres constructeurs sur la grille grâce à sa RS-GP la plus aboutie et mène le classement pilote après trois courses.

Fabio Quartararo qui n’a pu faire mieux que la huitième place à 10 secondes du vainqueur. Le Français espérait sans doute mieux de sa course, Johann Zarco a lui chuté en début de course.

Partager

Laisser un commentaire