MotoGP : Journée historique à Valence pour la der’ de Valentino Rossi

Ce Grand Prix de Valence s’annonçait riche en émotions avec ces adieux de Valentino Rossi (Petronas Yamaha SRT) à la compétition et ‘Il Dottore’ allait conclure sa carrière sur une dixième place.*

Pendant ce temps-là, Ducati signait un carton plein, comme en atteste ce succès décroché par Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team), son quatrième cette année, devant Jorge Martín (Pramac Racing) et Jack Miller (Ducati Lenovo Team).

Le début de course avait davantage tourné en faveur de Jorge Martín. Parti de la pole, le Madrilène conservait en effet les commandes au premier virage devant Jack Miller et Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) : deux hommes qui, à l’image de Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing) allaient perdre un peu de terrain par la suite, successivement doublés par Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) et Alex Rins (Team Suzuki Ecstar). L’Australien ira même jusqu’à pointer très brièvement au sixième rang, après que Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) soit parvenu à trouver l’ouverture sur lui.

Devant, le trio Jorge Martín – Francesco Bagnaia – Alex Rins mettait alors les voiles. Malheureusement Alex Rins se faisait piéger quelques instants plus tard dans la courbe 6 ; son sixième résultat blanc cette saison. Du coup, le n°89 et le n°63 se retrouvaient seuls en tête. Mais d’un coup, Jack Miller se ressaisissait, prenait l’ascendant sur Fabio Quartararo, puis sur Joan Mir. Au bout du compte, il ne lui aura pas manquer grand-chose pour déloger Jorge Martín de la deuxième position, plus exactement trois dixièmes. Francesco Bagnaia restera quant à lui hors de portée.

Le Turinois, qui arborait tout spécialement un casque Valentino Rossi, triomphait ainsi devant Jorge Martín, sacré meilleur rookie, et Jack Miller. Joan Mir devait de son côté se contenter d’une quatrième place, que Fabio Quartararo a bien failli lui dérober sur la fin. Johann Zarco (Pramac Racing) terminait de son côté sixième ; tandis que Brad Binder se classait septième. Enea Bastianini (Avintia Esponsorama), Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini), plus en difficulté au fur et à mesure où se rapprochait l’arrivée et Valentino Rossi complétaient donc le Top 10.

La saison se conclut avec la fin de carrière de "Vale" et le premier titre pour Fabio Quartararo. Ce dernier sera-t-il le successeur de l’ancien champion ? Réponse en 2022.

*
Titres de champion du monde : 9 (6 en MotoGP en 2002, 2003, 2004, 2005, 2008 et 2009, 1 en 500 cm3 en 2001, 1 en 250 cm3 en 1999, 1 en 125 cm3 en 1997)

431 Grands Prix disputés (371 en MotoGP ou 500 cm3, 30 en 250 cm3, 30 en 125 cm3) – Le Grand Prix de Valence était le 432e de sa carrière, le 372e en MotoGP/500 cm3.

235 podiums (199 en MotoGP ou 500 cm3, 21 en 250 cm3, 15 en 125 cm3)

115 victoires (89 en MotoGP ou 500 cm3, 14 en 250 cm3, 12 en 125 cm3)

65 pole positions (55 en MotoGP ou 500 cm3, 5 en 250 cm3, 5 en 125 cm3)

Partager

Laisser un commentaire