Rallye de Monte-Carlo : Pour la première journée, Ott Tänak s’impose sur l’ES1 et l’ES2

Le championnat du monde des rallyes de WRC a débuté ce jeudi. Cette nouvelle échéance mondiale s’est ouverte par le Rallye de Monte-Carlo qui fête sa 110e année d’anniversaire. Malheureusement, avec les mesures de huis-clos, les fans ne pourront pas profiter de ce moment historique.

Sur l’ensemble de la première journée dans les hauteurs monégasque, le champion du monde Ott Tänak a fait la différence sur l’ES1 et l’ES2. Le pilote Estonien de chez Hyundai a signé les meilleures performances pour prendre la tête.

Lors de l’ES1 il n’a eu besoin que de 12 minutes et 5 secondes pour boucler les 20,58 km parcourant le massif du Dévoluy. Ses trois concurrents les plus sérieux ont été relégués à une petite seconde. En seconde place c’est le jeune pilote de 20 ans Kalle Rovanperä qui s’est intercalé entre Tänak et Elfyn Evans, vice-champion du monde 2019. Sur le tracé reliant Saint-Disdier et Corps Sébastien, Ogier prend la quatrième place. Dans la dernière partie de la course, Teemu Suninen a fait une sortie de route spectaculaire dans le fossé. Bien heureusement, l’accident est sans gravité pour le Finlandais.

Pour la seconde manche plus corsée, c’est une nouvelle fois Ott Tänak qui a pris le dessus sur la meute de l’écurie Toyota. Entre Saint-Maurice et Saint-Bonnet, le champion du monde a bouclé les 20,78 km de la spéciale en 12 minutes et 11.8 secondes. Et c’est dans un mouchoir de poche qu’il est venu subtiliser la tête au jeune loup Kalle Rovanperä avec trois petits dixièmes de secondes. Sans surprise, Tänak est premier du classement grâce à sa première journée très solide. Ce vendredi pour les cinq spéciales suivantes, il possède trois secondes d’avance sur Rovanperä, huit sur Evans et 16 sur Neuville et Ogier qui sont dans la même seconde.

Voici le programme du Rallye de Monte-Carlo pour les prochains jours :

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire