Un week-end proche de la perfection pour Théo Pourchaire

L'avant dernière manche du championnat du monde de Formule 3 s'est déroulée ce week-end en Italie, à Monza. Un rendez-vous toujours très spectaculaire que le pilote de Grasse Théo Pourchaire a largement animé.

"Je vise la troisième place (du championnat). Je sais que c’est atteignable en étant 4,5 points, c’est vraiment très proche", confiait Théo Pourchaire à l’entame de l’avant-dernier week-end de la saison. Pour atteindre son objectif, le français avait du pain sur la planche !
Et ça a plutôt très bien commencé pour le Grassois qui a réalisé la première pole position de sa carrière dans la catégorie ! Aux avant-postes lors de son premier run, il signe le 4e chrono sans bénéficier d’une forte aspiration. Un désavantage sur ce circuit surnommé le temple de la vitesse. En fin de séance, son équipe ART Grand Prix décide de l’envoyer en piste un peu plus tôt afin d’éviter les classiques bouchons dans la "parabolica". Un choix payant puisque Théo réussi a mettre bout à bout tous les secteurs pour signer, largement, le meilleur temps (-0,45) pendant que ses adversaires n’ont eu de cesse de se gêner en fin de séance.
Malheureusement, se bonheur sera de courte durée puisque Théo Pourchaire, tout comme sept autres pilotes sera pénalisé de cinq places sur la grille pour avoir bloqué d’autres voitures sur leur tour lancé.

Pourchaire fait le show

Le lendemain sur la course 1, le pilote de la N°7 effectue le départ parfait ! Dès la fin du premier tour, le podium s’offre déjà à lui, puis la deuxième place grâce à un dépassement d’école sur l’italien Matéo Nannini au bout de la ligne droite de départ. Alors que les accrochages se multiplient dans le peloton, Pourchaire semble très à l’aise et en profite pour attaquer le leader de la course, une vielle connaissance nommée Liam Lawson. Une bataille très importante puisqu’il s’agit d’un concurrent direct au championnat.
Peu après la mi-course un incident provoque l’intervention de la voiture de sécurité. Une mauvaise nouvelle pour Théo qui caracolait en tête et se retrouve sous la menace d’autres pilotes. Au jeu des aspiration, c’est le Danois Frédérik Vesti qui prendra l’avantage. Le pilote Prema (qui remporte à cette occasion le championnat constructeur) prive notre Français d’une victoire qui lui tendait les bras.

Dimanche, rebelote lors de la course 2. Théo Pourchaire qui s’élançait 9e prend un bon départ mais commet une faute à la chicane. Une erreur qui le fait tomber au 18e rang du Grand Prix. Pour autant, le jeune homme qui vient de fêter ses 17 ans, ne se démobilise pas. Il entame une remontée impressionnante, ponctuée par treize dépassements, un record sur la course. À l’arrivée, c’est une nouvelle très belle deuxième place qui lui permet de scorer 30 points sur l’ensemble de la manche italienne.
Un résultat lui offrant la troisième place provisoire du championnat.
Il s’agit sans contestation du meilleur week-end de sa jeune carrière. De quoi le gonfler à bloc avant le dernier GP de la saison au Mugello dès vendredi !

Le classement du championnat du monde :

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire