Alexia Barrier : conjuguer rêve, écologie et éducation sur ce Vendée Globe

Avant de prendre le départ de son premier Vendée Globe ce dimanche, la navigatrice azuréenne, Alexia Barrier, était en visioconférence avec des élèves du collège de Puget-Théniers. Un moment d'échange et de partage pour les jeunes qui vont pouvoir suivre l'avancée du monocoque "TSE - 4MYPLANET".

En plein préparatif et entre deux visites de son bateau, Alexia Barrier a pris un moment pour échanger avec des élèves de 5e du collège de Puget-Théniers. Un moment de partage qui devrait, si les conditions sont réunies, se poursuivre durant toute la durée la course. "J’ai à cœur de partager au maximum ma course", s’enthousiasme la Maralpine, qui a commencé son apprentissage de la voile au Yacht Club d’Antibes. Une passion pour les vastes étendues maritimes qui l’a poussé à se lancer dans la compétition à seulement 15 ans.

Pour son baptême du feu sur la plus grande course en solitaire du monde, Alexia qui sera l’une des six féminines à prendre le départ sur les 33 concurrents engagés, représentera fièrement le département des Alpes-Maritimes. Pour elle, l’objectif n’est pas de jouer les premiers rôles. Avec un bateau créé en 1998 pour Catherine Chabaud à l’époque et qui compte déjà six participations à l’épreuve, difficile d’espérer à la régulière une place sur le podium pourtant appelée de toutes ses forces par le président du Conseil Départemental, Charles Ange Ginésy !

Non l’objectif est ailleurs pour "TSE - 4MYPLANET". Ambassadrice "Green Deal" de la collectivité, la navigatrice embarquera du matériel scientifique qui permettra aux chercheurs d’étudier les courants marins et les évolutions climatiques dans des endroits assez reculés où l’on manque de données.

Un moment privilégié pour les jeunes

Ce tour du monde à la voile prendra, au-delà du rêve de jeune fille, un double sens à la fois écologique mais aussi éducatif : "je sais que les jeunes ont bien compris le challenge et le message de la préservation de la planète bleu et qu’à leur tour ils peuvent être des héros pour la préserver". Ainsi chaque jour, Alexia s’attachera a envoyer une lettre ou un message vidéo aux collégiens pour partager son aventure hors du commun.

À moins de quatre jours du départ, la navigatrice a donc entamée son travail de partage grâce à une visioconférence organisée par le département06, partenaire de son aventure en solitaire. Durant quelques minutes, les jeunes ont eu la possibilité de lui poser des questions sur sa préparation, ses meilleurs souvenirs à bord ou encore des techniques de navigation en fonction des conditions météo.

Souhaitons bon vent à "TSE - 4MYPLANET" et sa capitaine Alexia Barrier et bonne chance dans l’accomplissement de ses différents objectifs tout au long de la centaine de jours de course qui l’attend.

Départ du Vendée Globe ce dimanche 8 novembre à 13h02 en direct sur France 3.

Crédit photo : Vincent Curutchet / IMOCA

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire