Course difficile pour Quartararo, Zarco 3e

En s’élançant depuis la 2e place sur la grille de départ, le Niçois Fabio Quartararo avait de bonnes chances de réaliser un triplé historique. Il décroche finalement la 7e place.

Vainqueur des deux premiers rendez-vous de la saison, Quartararo nourrissait de belles ambitions pour ce week-end en République Tchèque. Cependant, le leader du championnat du monde moto GP n’a pas connu le week-end qu’il espérait. Dès les premiers essais vendredi, le Niçois ne semblait pas à l’alaise avec ses pneumatiques Michelin. Un manque de confiance qu’il l’a probablement conduit à la chute dans son dernier tour de qualification.
En course malgré un holeshot, la prise de pouvoir du pilote Yamaha n’aura été que de courte durée. D’abord dépassé par son coéquipier Franco Morbidelli à la fin du premier virage puis par les KTM et également le Français Johann Zarco, parti de la pole position (une première depuis le GP de France 2018), Fabio n’a jamais réussi à prendre le rythme des pilotes devants lui. Profitant de la chute de Pol Espargaro devant lui pour gagner une position, il cédera le podium face à Rins, Rossi et Olivera.
Cependant malgré sa 7e place à l’arrivée, Quartararo conserve la tête du championnat du monde avec 59 points, contre 42 à Viñales et 31 pour son coéquipier Morbidelli à égalité avec l’Italien Dovisioso en troisième position.
À noter que Zohann Zarco signe son premier podium avec sa nouvelle équipe Avintia (premier podium de l’histoire de l’écurie) et que Brad Binder (KTM) remporte sa première victoire en catégorie reine. Il s’agit également du meilleur résultat de l’équipe autrichienne depuis son retour en Grand Prix.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire