Fabio Quartararo déjà parrain !

Le jeune pilote azuréen était le parrain de la 12e cérémonie des victoires du Sport. Une belle récompense pour le pilote de motoGP. Un rôle qui lui va à merveille.

À peine 20 ans, rookie de la saison 2019 avec une cinquième place au championnat de motoGP, successeur de la légende Valentino Rossi en 2020 et maintenant parrain de la cérémonie des victoires du Sport, voilà un jeune homme qui ne perd pas son temps. Le pilote de Petronas était l’invité d’honneur de la soirée. Soirée qui a vu célébrer les plus grands sportifs de la capitale azuréenne. Un honneur pour l’enfant du pays. « C’est un immense honneur pour moi, j’ai grandi ici, c’est ma ville de naissance. Je n’ai plus l’occasion de revenir souvent avec les déplacements. C’est vraiment exceptionnelle d’être le parrain de cette cérémonie auprès de tous les sportifs niçois » répond tout heureux le jeune niçois.

Un événement unique

Ce 13 février, à l’Acropolis, tout le monde sportif azuréen était réuni. Sous la direction de Christophe Josse, le commentateur vedette de Bein Sports avait la lourde tâche d’animer une soirée qui a alternée, spectacles et vidéos rétrospectives. Le parrain a eu le droit à une arrivée tonitruante. Ce dernier, à bord de son bolide a débarqué sortant d’une cage. La fierté de la Riviera a été ensuite accueillie par le maire Christian Estrosi. « On a jamais vraiment l’occasion de voir autant de sportifs, de disciplines différentes réunis, en plus de la même ville. C’est un évènement important pour toutes les disciplines. Ça donne de la force et de la motivation pour arriver au top niveau » constate le lauréat de l’édition 2019.

Une moto performante en attendant les performances

Le championnat de motoGP reprendra ses droits au Qatar pour une première course, toujours délicate pour les pilotes. Le successeur de Valentino Rossi, de retour de ses essais en Malaisie revient sur ses performances « Notre moto est vraiment bien. J’ai d’excellentes sensations dessus, encore quelques réglages avant le GP du Qatar. On veut être prêt dès le début. » L’escale niçoise est de courte durée, il repart déjà pour le golfe Persique afin de lancer sa saison. « On n’a peut-être pas la moto capable d’aller chercher le titre cette année. Par contre le podium, c’est possible. Je ne veux pas dire que c’est l’objectif principal, mais on va tout faire pour faire le podium cette année.  » Et ce podium à la fin de l’année commence par une belle performance le 8 mars prochain sur le circuit de Losail.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Vianney Masse

Laisser un commentaire