Handball : l’OGC Nice ne verra pas Bercy

Trahi par une attaque inexistante, l’OGC Nice Handball passe à côté de sa demi-finale. Toulon-St-Cyr s’impose 20-17 et affrontera Brest en finale de la Coupe de France à Bercy le 21 mai. Prochain objectif des Niçoises, la demi-finale aller contre Metz dès samedi.

C’est ce qu’on appelle « passer à côté de son match ». L’OGC Nice Handball avait une occasion en or de disputer une deuxième finale nationale en un mois. La réception du voisin toulonnais ne paraissait pas un obstacle insurmontable, il a finalement été un mur. Trop peu efficaces en attaque, les Niçoises ont raté leur match, surtout leur deuxième mi-temps.

Il ne fallait pas être devin pour prévoir un match fermé. Une demi-finale de Coupe de France, des filles à 60 minutes de Bercy, deux équipes aux profils défensifs, que des arguments en faveur d’une rencontre serrée. Les visiteuses ouvrent le score après 1’40’’ et il faut attendre près de 8 minutes pour voir le premier but niçois, par Karen Knutsdottir après deux transversales. La demi-finale s’emballe enfin au quart d’heure de jeu avec Toulon-StCyr qui prend l’avantage (2-4, 15e).

Le show de Darleux et Rocha

C’était sans compter le duo Darleux-Rocha. A trois reprises, la gardienne internationale effectue une relance exceptionnelle dans les mains de Samira Rocha qui conclut. Aux jets de 7 mètres, l’internationale islandaise, Knutsdottir est impeccable avec un 4/4. A quatre minutes de la mi-temps, l’OGC Nice Handball créé le plus grand écart du match sur une belle contre-attaque de Manon Le Bihan (10-7). Les varoises vont revenir en fin de période, après une exclusion de deux minutes de Palsdottir, mais Nice vire en tête à la pause (10-9).

Quand les supériorités numériques ressemblent à des infériorités numériques…

Il faut à peine deux minutes aux toulonnaises pour reprendre l’avantage grâce à un 4-0 à cheval sur les deux mi-temps. Nice met un but de temps en temps, souvent il s’écoule 4 à 5 minutes sans le moindre tir. Aissatou Kouyaté tient à bout de bras l’OGCN Handball avec 4 buts en un peu plus de 10 minutes mais Toulon fait la course en tête (12-13, 38e puis 15-16, 45e).

Le jet de 7 mètres de Knutsdottir à la 47e sera le 17e et dernier but des rouges et noir. Durant de longues minutes, les azuréennes ne parviendront pas à trouver la faille dans la défense varoise, même à une de plus à trois reprises. Pis, à 7 contre 6 elles vont encaisser à chaque fois un but. Les visiteuses vont prendre le leadership à 10 minutes du buzzer et ne plus jamais le lâcher. La salle Charles-Ehrmann, acquise à la cause des varoises, peut exulter.

Les Niçoises échouent à une marche de Bercy, d’une finale de Coupe de France devant près de 10.000 personnes. Il reste aux protégées de Sébastien Gardillou, une demi-finale de championnat dès samedi (18h30) avant le match retour en Lorraine (date non fixée).

Statistiques OGC Nice Handball : Knutsdottir et Rocha 5 buts / Kouyaté 4 buts / Daquin, Le Bihan et Abdelmalek 1 but.

Réaction de Cléopâtre Darleux au micro de beinSports : « On a fait beaucoup trop d’erreurs individuelles. Toulon a mieux joué, on n’a pas su trouver la solution en attaque. On aurait aimé une finale à Bercy mais le parcours n’est pas fini. On va jouer Metz décomplexée. »

Crédit photo : Compte Twitter Ligue Féminine de Handball

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire