Le Stade Niçois réussit sa première

Pour son premier match de la saison de Fédérale 2 (4e division), le Stade Niçois s’est brillement imposé 25-10 contre Saint-Savin. Les Niçois ont notamment fait la différence au retour des vestiaires, une belle première devant des tribunes garnies.

Seize nouveaux joueurs, un trio d’entraineurs modifié et la découverte de la Fédérale 2, le Stade Niçois débutait ce dimanche la saison 2014-2015 dans l’inconnu. Face à eux, Saint-Savin, un adversaire habitué de cette division et qui a participé aux phases finales la saison passée. Un stade des Arboras bien rempli pour encourager l’effectif niçois et mettre la pression sur l’adversaire.

« Avec seulement deux matches amicaux et beaucoup de nouveaux, on ne savait pas à quoi s’attendre. La dernière semaine d’entrainement a été très bonne, il fallait confirmer en match. » expliquait après la rencontre le capitaine Romain Catoni.

Dès le début du match, les Niçois, fébriles, ont été pénalisés avant d’encaisser un essai à la 7e minute par un troisième ligne isérois (0-7). Un coup de massue qui servira de réveil au quinze niçois qui par deux fois s’approchera de la ligne d’en-but sans concrétiser. Le demi d’ouverture et buteur, Thibaut Nègre passe deux pénalités et permet aux Niçois de rester au contact. C’est Saint-Savin qui rejoint les vestiaires en tête, 10-9.

Le début de deuxième-temps est le véritable tournant du match. Nice débute à 14 contre 15 mais Saint-Savin se met également à la faute et écope d’un carton jaune. Coup sur coup Thibaut Nègre passe une pénalité et un drop, 15-10 pour les rouge et noir qui évoluaient en blanc. La délivrance intervient une minute plus tard avec le premier essai du Stade Niçois et il est inscrit par le centre, Thomas Mège. Le trou est fait, en 7 minutes de supériorité numérique, les Azuréens passent un 13-0, Saint-Savin ne reviendra pas. Une dernière pénalité de Maquaire clôt la partie, le Stade Niçois l’emporte 25-10 sous les applaudissements du stade des Arboras.

« On a fait une mauvais entame puis on a retrouvé des ressources. Notre mêlée a été conquérante, je suis très content de notre touche, les joueurs ont pris leurs responsabilités. Cette première victoire en Fédérale 2 compte beaucoup et lance notre saison. » sourit Ludovic Chambriard, un des 3 entraineurs du Stade Niçois.

En lever de rideau du match de l’équipe première, la réserve du Stade Niçois s’est largement imposé contre l’équipe réserve de Saint-Savin sur le score de 43 à 9.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire