Les féminines à l’honneur ce samedi avec la course by le Tour de France

Pour sa 7e édition, la Course by Le Tour de France avec FDJ se jouera sur un parcours de 96 kilomètres avec départ et arrivée à Nice. Cette année et pour la première fois l'épreuve se déroulera avant l’entrée en action des coureurs du Tour de France.

En 2014, le peloton féminin a été accueilli pour la première fois sur le Tour de France. La course féminine a alors commencé à prendre ses habitudes sur les Champs-Elysées pour conclure la Grande Boucle. Par la ensuite la course féminine a découvert la haute montagne avec une arrivée au col d’Izoard en 2017, suivie à Marseille d’une course-poursuite atypique sur le parcours du chrono. Au Grand-Bornand en 2018, puis sur un format en circuit de type « championnats » autour de Pau l’année dernière, les femmes ont ensuite expérimenté des scénarios de courses différents.
En 2020, c’est à Nice que se retrouveront les coureuses de l’élite mondiale, avec cette fois-ci le privilège de démarrer la compétition avant même les premiers coups de pédale des hommes sur leur Tour de France.

Sur le parcours de 96 kilomètres qui emprunte une partie du tracé préparé pour la course masculine, les 137 engagés réparties en 23 équipes ne seront quant à elles probablement pas attendues pour un sprint massif comme l’explique le responsable de l’épreuve, Jean-Marc Marino : « elles vont parcourir une boucle à deux reprises, et la côte de Rimiez permettra à un groupe solide de s’extraire. D’autant plus qu’après avoir atteint la ligne tracée pour les points de la montagne, il reste en réalité plusieurs kilomètres de montée jusqu’au village d’Aspremont. Le tremplin est parfait pour des filles vraiment fortes qui s’entendent bien, surtout que la descente est technique et peu propice à l’organisation d’une poursuite ».

Parmi les favorites il faut bien évidement évoquer la triple championne du monde Marianne Vos (NED - CCC), ou encore sa compatriote, la championne du monde en titre, Annemiek van Vleuten (MITCHELTON SCOTT). Même si on peut regretter l’absence de la nouvelle championne de France, Audrey Cordon-Ragot, sa dauphine Gladys Verhulst (Team ARKEA) portera haut les couleurs de la France !

La start-list : (ci-dessous)

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire