Mondiaux de ski alpin : Mathieu Faivre, l’enfant d’Isola 2000 sur le toit du monde

Alors que c'est la première fois qu'une épreuve de slalom parallèle était proposée, Mathieu Faivre a marqué l'histoire à Cortina d'Ampezzo (Italie) en raflant la médaille d'or devant Filip Zubcic.

Une journée historique pour le ski français ! L’équipe de France tient sa première médaille d’or sans ces championnats du monde de ski alpin actuellement dans les Alpes italiennes. Pourtant peu attendu dans les papiers des pronostiqueurs, Mathieu Faivre, 29 ans, a remporté ce mardi le slalom individuel parallèle, épreuve faisant son apparition dans la compétition.

Une journée riche en émotions

Après des qualifications matinales disputées et remportées par Meillard, c’est à la surprise générale que le champion du monde du combiné, Marco Schwarz a vu sa journée stoppée plus vite que prévu. On retiendra de cette première édition, un règlement inadapté qui a beaucoup fait jaser. Le perdant du match aller, qu’importe qu’il chute ou qu’il finisse à une seconde et demie à l’arrivée, était pénalisé d’un retard qui ne pouvait dépasser les 50 centièmes. Le Suisse, Loic Meillard, qui domine la compétition jusqu’à présent en a été victime, fin de compétition face au finaliste, Zubcic.

L’Azuréen ne l’aura pas volé. Après avoir facilement pris le dessus sur le Finlandais Tortsi en 8e, c’est ensuite l’Autrichien Fabio Gstrein qui a subi les foudres d’un Mathieu Faivre aux sensations incroyables. Par la suite, le tirage a été bénéfique au tricolore puisqu’il a survolé avec sérieux sa demi-finale face à Alexander Schmid. La finale est une correction, il remporte sa manche sur le parcours bleu, avant d’arriver en bas le premier lors de la seconde manche. Mathieu Faivre n’a fait qu’une bouchée de Filip Zubcic pour entrevoir le Graal et cette médaille d’or.

Revoir l’exploit de Mathieu Faivre :

https://twitter.com/FedFranceSki/status/1361690309604888578

Le jour de gloire est arrivé

"C’est un comble ! Je n’ai pas toujours été d’accord avec cette discipline, sur le mode de qualifications, sur l’absence de tours à deux manches mais je ne vais pas cracher sur cette médaille" déclarait Mathieu Faivre après sa victoire inattendue. Le jour de la consécration. Alors qu’il avait déjà décroché un titre mondial en 2017, lors de l’épreuve par équipes à Saint-Moritz, c’est la première fois qu’il brille seul sur les pistes enneigées. Sur le circuit Coupe du monde, le dernier de ses sept podiums remonte au 27 octobre 2019 à Solden (2e).

Le natif de Nice n’avait encore jamais brillé sur le format du ski parallèle. Pire que cela, ses derniers résultats, une 8e place cet hiver et une 10e place à Lech l’année dernière, ne laissaient pas place à une éventuelle victoire aujourd’hui. Souvent dans l’ombre d’Alexis Pinturault ou de la talentueuse Tessa Worley, celui qui répète ses gammes à Isola 2000 (Alpes-Maritimes) peut se vanter d’un exploit retentissant.

Crédit photo : @fabmunier73 Facebook Mathieu Faivre

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire