Rugby : le Stade Niçois se paye le leader Dijonnais (30-21)

Lors de ce choc de la poule 4 entre le 3e (Nice) et le leader (Dijon), les nombreux supporters du Stade des Arboras ont vu le Stade Niçois prendre le dessus sur le leader Dijonnais 30-21. Avec cette victoire et à 3 matchs de la fin du championnat, Nice est encore en piste pour la qualification aux phases finales.

Une semaine après la défaite subie dans le derby azuréen à Grasse, les niçois accueillent le Stade Dijonnais pour un des plus gros chocs de la Fédérale 1. Les hommes de David Bolgashvili ont a coeur de rebondir après le faux pas du weekend dernier et cette défaite contre le voisin grassois. Pour l’occassion, le coach niçois décide d’aligner une équipe basée sur le combat et l’impact physique.

Dijon mène la danse

Il ne fallait pas arriver en retard dans ce match. Dès la 3e minute de jeu, la tension de ce match à fort enjeu (en cas de victoire Dijon est assuré d’être présent aux phases finales) se manifeste avec un carton jaune récolté par le centre dijonnais coupable d’un placage à l’épaule. L’occasion pour Romain de prendre les premiers points de la rencontre (3-0). Depuis, les visiteurs imposent leur rythme et mettent en place leur rugby. Les bourguignons enchainent les temps de jeu mais se heurtent à la trés bonne défense azuréenne. Les locaux arrivent même à contrer leur adversaire avec un magnifique essai de Cazanave en contre et qui permet à ses coéquipiers de mener 10 à 0. Nice défend bien mais subit trop et craque 3 fois en première mi-temp (23e, 30e et 34e). Dijon prend le dessus sur son adversaire 21 à 10. Le deuxième ligne géorgien de Nice Chkhaidze permet à son équipe de rentrer au vestiaire avec seulement 4 points de retard grâce à un essai en force. 21 à 17 pour Dijon à la mi-temp.

Une deuxième période de haut niveau

13-0. C’est le score que le Stade Niçois inflige à son adversaire du jour en seconde période. Les locaux s’appuient sur un jeu d’avants efficace et la vitesse des arrières. Pourtant cette seconde période est marquée par la tension qu’il règne sur la pelouse. 3 cartons jaunes ont été distribué (2 pour les joueurs de la Bourgogne et 1 pour les pensionnaires du Stade des Arboras). Après avoir effectué une seconde période catastrophique la semaine dernière à Grasse, les coéquipiers de Jeremy Malavard ont remis les pendules à l’heure. Une domination nette et sans bavures face au leader qui n’a pas trouver la faille.
Mieux, les niçois dominent en conquête et "concassent" leur adversaire. Suite à un maul trés bien structuré et conquérant proche de la ligne d’en-but dijonnaise, l’arbitre accorde même un essai de pénalité pour récompenser le travail des azuréens. La mêlée niçoise conclu le succès avec deux pénalités glanées en fin de match. Score final 30-21 pour Nice. Dijon repart du Sud-Est sans bonus défensif.

Le Stade Niçois 3e

Grâce à ce succès, les stadistes reviennent à 1 point de l’adversaire du jour et à deux points de Bourgoin, désormais leader. Il reste 3 matchs aux niçois pour aller chercher une des deux premières places (qualificatives pour les phases finales). Dans deux semaines, il faudra aller à Bédarrides avant d’aller affronter Hyères (4e et juste derrière eux au classement). Le dernier match, peut-être le match de la qualification, sera à domicile face à l’actuel leader ... Bourgoin. Une finale.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message