Rugby Nice Côte d’Azur : Philippe Buchet pour transformer l’essai !

Le nom et son prénom font partie intégrante de la vie du rugby niçois, Philippe Buchet vient de prendre les rennes du management sportif du Rugby Nice Côte d'Azur. Le Président de la Commission Sportive intègre le Bureau Directeur avec pour mission de coordonner la politique sportive et devient de ce fait le numéro 1 opérationnel.

Philippe Buchet : "Je relève cette tâche avec beaucoup d’humilité parce que je la sais difficile. Le club aura un budget réduit par rapport aux années précédentes et il faut craindre que quelques joueurs voudront entendre d’autres sirènes et peut-être quitteront le club. Notre objectif est de conserver l’effectif de cette saison à 80% et de l’intégrer avec des joueurs issus de la formation interne ou régionale.

Mon propos est que le rugby niçois retrouve une forte identité et fierté avec sa ville et son territoire. Pour l’instant je suis en train de faire un inventaire de la situation.

Il est évident que je vais m’appuyer sur toutes les compétences déjà présentes au club. Pas de révolution mais quelques ajustements, là où ils seront nécessaires. Dès que possible, nous communiquerons le staff technique de l’ensemble des équipes".

Mais ce n’est pas le seul retour aux sources au sein de l’ovale niçois puisque Michel Maiffret, patron d’Opéra Plage, intègre aussi le Bureau Directeur en qualité de délégué aux Relations Extérieures.

Pour le reste, pas de surprise et suite à l’assemblée générale du 17 juillet dernier, c’est Christian Baldacchino qui garde la présidence du club assistés par ses trois Vice-Présidents : Didier Arena ( juridique et sociétaire), Michel Pastor et Christian Nicolau.
Ivan Merlino (trésorier) et Jean-François Bianchi (secrétaire général) complétent le Bureau Directeur du club des Arboras.

Après une saison mouvementée et une fin de saison tout aussi agitée en coulisses, le temps de reconstruire semble arrivé du côté des Arboras. Une nouvelle équipe et des nouvelles ambitions donc pour le représentant de l’ovale azuréen qui repartira cette saison à nouveau en quête de play-offs en Fédérale 1.

Si sur le terrain les arrivées comme les départs n’ont pas été très nombreux, cela devrait s’activer dans les prochains jours. Côté coulisses, le calme semble donc être de retour et en attendant qu’un investisseur se manifeste.

A ce propos le président Christian Baldacchino nous a redonné sa position : "La porte est grande ouverte à celui ou ceux qui voudront relever le défi de bâtir un club professionnel à Nice. Nous les recherchons activement et nous sommes même prêts à passer le relais si nécessaire.
Malheureusement, jusqu’à ce jour, nous avons eu à faire avec des gens qui s’inscrivent dans la catégorie de ceux qui sont là pour prendre, alors que le club a besoin de gens qui ont envie de donner.
C’est ce que mes collaborateurs et moi-même faisons depuis plusieurs années, même si c’est avec des moyens financiers limités et certainement insuffisants pour le monde actuel du rugby professionnel".

Certes, un apport financier sera des plus utiles pour échafauder une stratégie solide afin d’accéder à la Pro D2 mais le sportif et l’argent ne font pas tout dans un club et ce sont les bases qu’il faudra surtout travailler pour refonder un club, ou plutôt une mentalité de club comme cela était le cas dans les grandes heures du feu Racing Rugby Club de Nice.

Alors à la mode du voisin toulonnais, c’est avec un "parce que" que Nice Premium propose ses modestes solutions pour filer dans l’en-but :

Parce que les enfants sont toujours heureux de voir de plus près les joueurs de la première, il faut une présence régulière de ceux-ci aux entrainements et dans les tournois.
Cela créera un véritable lien entre l’école de rugby et l’équipe fanion dans laquelle chaque "minot" doit rêver d’y jouer un jour !

Parce que si en lever de rideau des rencontres de Fédérale 1, il est organisé un plateau de jeunes.
C’est un public de parents et de jeunes supporters assuré et une nouvelle véritable cohésion entre école de rugby et haut niveau.

Parce que les Max Guazzini et consorts ont ouvert la voie en laissant par exemple les femmes et les enfants rentrer gratuitement au stade, soyons inventifs et faisons que les spectateurs de l’OGC Nice, du NVB, du Cavigal Basket et autres clubs locaux puissent se voir offrir l’entrée gratuitement aux Arboras munis de leur billet de match de leur équipe fanion. Est-ce si difficile de mutualiser efforts et moyens ?

Parce qu’il faut un véritable club d’entreprises et de passionnés qui se réunissent chaque dimanche midi pour une après-midi festive autour de l’ovalie et de l’amitié.

Parce que l’image d’un club se travaille tout autant qu’elle se chérie et se préserve.

Et surtout... Parce que toutes ces solutions sont simples à mettre en place sans grever le budget du club !

A bon entendeur... Touchez, stop, Entrez !!!

Bureau Directeur 2011-2012

Président : Christian Baldacchino

Vice-Présidents : Didier Arena ( juridique et sociétaire), Michel Pastor, Christian Niccolau

Secrétaire Général : Jean-François Bianchi

Trésorier : Ivan Merlino

Délégué aux Relations Extérieures : Michel Maiffret

Président de la Commission Sportive : Philippe Buchet

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire