Sports : le Nice Waterpolo Club

Aujourd’hui Rémi Artusio, vice-président du club NWP nous accorde son temps pour répondre à quelques questions sur le club, son avenir et ses ambitions.

Quel est l’historique du club en quelques dates ?

"Le club est né en 1998. À cette époque-là mon frère Renaud (co-fondateur du club) faisait du water-polo dans un club mais la discipline n’était qu’un sport secondaire, ils n’arrivaient pas (ses coéquipiers et lui) à la faire grandir au sein du club. Ils ont donc décidé de le quitter puis de créer le leur. Aux débuts du NWP, ils nageaient en mer car la mairie ne leur mettait pas de créneau de piscine à disposition. Par la suite ils ont pu en obtenir grâce à la radio et la presse qui ont pu médiatiser cette anormalité. "

Comment le club a évolué de sa création jusqu’à aujourd’hui ? Comment pouvez-vous encore grandir ?

"Pendant une dizaine d’années le club a été tenu à bout de bras et est passé d’une vingtaine de nageurs à une centaine. Maintenant nous sommes près de 250. En 2017 une nouvelle équipe de direction est arrivée avec moi comme vice-président avec du recrutement de personnel un peu plus spécialise et multitâche, avec des nageurs en capacité de gérer des évènements. Pour nous développer il nous faudrait plus de créneau piscine."

Quel est votre budget ?

"Nous avons un budget de fonctionnement qui se situe autour des 100k et 110k € par an dont 25k de subventions mairie et du conseil régional.
Nous organisons des stages payants d’été ou d’hiver pour avoir plus de budget ainsi qu’une cotisation de 289 euros en moyenne par adhèrent. Nous fonctionnons également avec de la vente en boutique ou encore de l’événementiel. Malheureusement nous n’avons pas de partenaire c’est un axe que nous devrions développer dans le futur.
"

Comment jugez vous l’année qui vient de s’écouler ?

"L’année était mauvaise, on n’a pas pu s’entrainer, nous avons eu des pertes financières, des pertes d’adhérents également et sur les 150 restants une trentaine n’ont pas payé le reste des cotisations."


Vos objectifs pour la prochaine saison ?

"La saison prochaine, on va se repositionner sur les mêmes objectifs, c’est à dire les championnats de France pour la natation artistique, remporter le championnat de D3 française, et notre vocation reste la même, à savoir de former les jeunes, leur donner les bases de la natation, leur permettre d’avoir une aisance dans le bassin maritime."

Pouvez-vous développer sur la section natation artistique ?

"En 2012 on lance notre section natation artistique, nous avons aujourd’hui entre 20 et 30 nageuses, c’est très complexe à organiser, nous ne sommes pas sûrs de garder cette section à l’avenir. Nous avons une nageuse qui a fini 2e du classement du haut niveau de championnat de France cette année et de nos duos a fini 8e au classement classique."

Quelles sont les valeurs du club ?

"Nos valeurs ? Nous misons beaucoup sur la solidarité qui est une base dans le milieu associatif, le partage, la bienveillance et évidemment l’exigence."

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire