Une course folle, un podium inédit

La première course de Formule 1 de la saison 2020 a réservé son lot de surprises en sacrant le Finlandais Valtteri Bottas devant la Ferrari de Charles Leclerc et le surprenant Lando Norris et sa McLaren.

À 15h10 dimanche lors du tour de formation, qui aurait imaginé une fin de course avec seulement 11 monoplaces franchissant la ligne d’arrivée, un double abandon pour Red Bull, Hamilton 4e et le jeune Lando Norris sur le podium pour la première fois de sa carrière ? Rien ne présageait un tel scénario, tous les indicateurs étaient en faveur d’un doublé Mercedes avec seul Max Verstappen, le pilote Red Bull, en possible trouble-fête. Les qualifications de samedi donnaient aux Flèches Noires une telle avance (une demi-seconde sur le 3e) que le scénario de la course était facilement prévisible.

Une deuxième partie de course emballante

Il n’en est finalement rien. Le pilote britannique Lewis Hamilton, 2e temps des qualifications, s’est vu pénalisé à deux reprises : de trois places sur la grille de départ pour avoir amélioré son temps la veille en présence du drapeau jaune, ainsi que de cinq secondes en fin de course pour avoir empêché Albon (Red Bull) de le dépasser, entraînant son abandon. Max Verstappen (Red Bull), deuxième sur la ligne de départ a dû abandonner après 12 tours pour problème mécanique. Finalement, les deux Mercedes se sont rapidement retrouvées aux deux premières places avec un Valtteri Bottas très en forme, ne commettant aucune erreur.

Alors que l’on s’attendait à une fin de course ennuyante avec un doublé de la marque allemande quasiment certain, elle s’est emballée avec les abandons de Daniel Ricciardo (Renault), Lance Stroll (Racing Point), Kevin Magnussen (Haas), Romain Grosjean (Haas), Georges Russel (Williams), Kimi Räikkönen (Alfa Romeo), Alexander Albon (Redbull) et Daniil Kvyat (AlphaTauri). La voiture de sécurité, sortie à trois reprises, a également rendu la fin de course flamboyante. Le top 10 a régulièrement évolué. Sebastian Vettel (Ferrari), après un accrochage avec la McLaren de Carlos Sainz a dû se contenter de se battre pour la 10e place, alors que son coéquipier Charles Leclerc, profitant des 5 secondes de pénalités d’Hamilton, a su garder le rythme tout au long de la course pour assurer une deuxième place inattendue. Lando Norris, quant à lui, a accroché le podium pour 2 dixièmes de seconde en signant le meilleur temps sur le dernier tour. Valtteri Bottas, victorieux du premier Grand Prix de la saison, prend les commandes de ce championnat du monde.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire