Vendée Globe : Bonne ambiance à l’arrière

Treize concurrents sont encore à la bataille pour boucler cette 9e édition du Vendée Globe. Dans les dernières positions, un petit groupe est en train de se reformer pour se soutenir dans les dernières semaines de course.

Ce week-end, la moitié de la flotte du Vendée Globe aura franchi la ligne d’arrivée. Jérémie Beyou (l’une des grandes victimes du début de course) et Romain Attanasio sont attendus aux Sables d’Olonne demain en fin d’après-midi. Après eux, ils ne seront plus que onze encore en course.

Après 88 jours de course, derrière, l’entraide s’organise pour faire face aux ultimes difficultés, à commencer par le passage de cet anticyclone de Saint-Hélène, dont les vents obligent Alexia Barrier à changer régulièrement de bord. Au pointage de 22 heures, la Maralpine venait de prendre un cap plus à l’est pour reprendre des vents dans l’anticyclone, imitant ainsi la stratégie d’Ari Huusela à quelques miles derrière.

Entre les deux skippers une vraie entente s’est crée depuis le passage du Cap Horn. "Ari il me fait rire. On échange en anglais mais déjà en arrivant au Cap Horn il m’a dit qu’il allait me suivre car il ne l’avait jamais passé. Je lui ai répondu que moi non plus mais qu’on allait aller tout droit ce à quoi il m’a répondu, oui mais il y a du vent fort. Sauf qu’il y avait du vent fort partout donc ce n’était pas grave. Depuis on s’envoie des petits messages tous les jours pour prendre des nouvelles l’un de l’autre et c’est plutôt sympa d’avoir un compagnon de route. Avec Sam on échange aussi même si elle est un peu plus avancée sur la route. On est une petite équipe à l’arrière qui tchatche en prenant soin les uns des autres et ça c’est chouette", se réjouit l’Azuréenne.

Un petit groupe qui pourrait s’agrandir avec le probable retour en mer d’Isabelle Joschke d’ici quelques jours. La navigatrice qui a fait une escale technique d’une dizaine de jours à Salvador de Bahia s’apprête à repartir hors course pour boucler elle aussi comme Sam Davies son tour du monde. Et si les calcules sont bons, elle devrait se retrouver aux côtés de TSE-4myplanet qui passera la ville brésilienne ce week-end avant d’affronter le pot-au-noir la semaine prochaine.

Photo : Alexia Barrier

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire