Vendée Globe : encore une belle journée pour TSE-4myplanet

Les jours s'enchainent et se ressemblent dans les mauvais comme dans les bons moments. Après avoir vécu quatre jours de pétole en début de semaine, le gruppetto remet la gomme cap au sud.

C’est une deuxième bonne journée qu’a connue Alexia Barrier à bord de TSE-4myplanet. Avec une vitesse moyenne de 22 km/h sur les dernières 24 heures, la Maralpine poursuit son bonhomme de chemin avec pour objectif de franchir le Pot au Noir de la meilleure des manières. Un franchissement qui va intervenir dans la nuit dans des conditions qui ne sont pas les meilleures enregistrées c’est dernières années mais qui devraient être suffisamment costaud pour tenter un coup stratégique et gagner quelques positions.

"Je suis contente d’être là où je suis : l’option Ouest, c’était bien, je n’ai pas douté. C’est important quand on fait un choix, il faut y aller jusqu’au bout. J’ai la main droite enflée et les bras un peu tétanisés à cause des efforts physiques. Du coup, j’ai pris soin de moi et ça a bien fonctionné. J’ai la pêche maintenant, j’ai hâte que le jour se lève. J’avance bien, entre 13 et parfois 20 nœuds en surf. J’ai hâte de retrouver les poissons volants", confiait hier Alexia avant d’aborder le Pot au Noir.

Désormais les concurrents de cette neuvième édition du Vendée Globe sont en opération coup de gomme et mettent les gaz pour rattraper le groupe devant eux qui les distances d’environ 500 kilomètres (soit 275 miles nautiques ou 24h de retard).

Il reste désormais 41 150 kilomètres à Alexia Barrier pour rejoindre les Sables d’Olonne.

Photo : Lou Kevin Roquais/Air Vide et Eau

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire