Vendée Globe : la nuit promet d’être agitée pour Alexia Barrier

Lors que les 32 concurrents du Vendée Globe entament leur deuxième semaine de course, tous ont connu des avaries en tout genre.

Monocoques de première ou dernière génération, tous sont logés à la même enseigne. Les skippers doivent se transformer en MacGyver pour effectuer des réparations de fortune. Alex Thomson, Jérémy Beyou, Ari Huusela, Kojiro Shiraishi, Clarisse Cremer ou encore notre Maralpine Alexia Barrier ont déjà tous fait preuve de leur talent de bricolage pour réparer un ou plusieurs éléments sur leur IMOCA. La semaine dernière, la navigatrice de TSE-4myplanet devait déjà réparer son dessalinisateur d’eau tombé en panne.

Mais outre les problèmes techniques, la météo aura fait des siennes aujourd’hui et a contraint Alexia a virer de bord pour éviter un gros orage qui aurait certainement été dévastateur pour le bateau créé en 1998 pour Catherine Chabaud à l’époque et qui en a déjà vu des vertes et des pas mûres sur les mers du Vendée Globe. "Juste le temps d’affaler le genak dans la soute, prendre un ris et dérouler le J3. J’ai évité les éclairs, maintenant c’est la pluie. Ça tombe bien je venais de lancer une lessive", s’amuse la locale de l’étape qui va recroiser sur sa route des conditions assez difficiles pour la nuit.

En effet, elle arrive dans une zone dans laquelle se croisent deux courants marins plus communément appelé le Pot au Noir dont on a beaucoup entendu parlé depuis plusieurs jours. Une zone météorologique très instable située entre le 8° N et le 3° N partant de la côte africaine et pouvant aller jusque parfois au 35° Ouest. Les prochaines heures s’annoncent donc très sportives avec plusieurs manœuvres nocturnes en perspective !

Pour l’heure Alexia Barrier oscille entre la 25e et la 26e position au classement qu’elle partage avec Clément Giraud à seulement un mile nautique d’écart plus à l’ouest dans la descente de l’Atlantique.

Photo : Lou Kevin Roquais/Air Vide et Eau

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire