Vendée Globe : "Le Cap Horn, ça se mérite"

Pendant que la tête de course profite de conditions estivales sur la remontée de l’Atlantique, Alexia Barrier est en prise avec une nouvelle dépression dans la froideur du Pacifique.

Vivement la fin doit secrètement penser la Maralpine : "Il ne fait pas vraiment chaud ! J’ai même eu de la neige et dans les grains, il y a parfois de la grêle... Mais c’est bientôt fini : je suis proche du Cap Horn et donc je vais vers des jours plus chauds et meilleurs. La semaine dernière, on a passé cinq jours dans la même dépression avec du vent entre 35 et 50 nœuds... Et dans moins de 24 heures, j’aurai de nouveau 40 nœuds. Pour dire que le Cap Horn, ça se mérite... Et le Grand Sud, c’est quelque chose à vivre : il y a des lumières, des nuages, des levers et couchers de soleil absolument fantastiques !"

Mais avant cela il va falloir partir une nouvelle fois au combat, la troisième en moins de dix jours : "Je suis prête pour la baston ! Il y a un BMS (Bulletin Météorologique Spécial synonyme d’avis de tempête) sur la zone Cap Horn. J’ai enfilé mon tee-shirt de guerrière (sur la photo). C’est la première fois depuis le début de la course que je le porte, ça veut tout dire... Il y en a peut-être (parmi les plus anciens) à qui se t-shirt fera penser à un Maxi nommé Alexia", s’amuse Alexia en laissant ce petit message à ses proches tout en regardant son objectif au loin.

Si le moral est bon à bord de TSE-4myplanet, il va falloir assurer pour traverser ce nouveau passage qui s’annonce musclé et devrait durer jusqu’au passage de la pointe sud-américaine prévu pour dans un peu moins de trois jours. Alors Cap à l’Est en "mode mobylette" comme elle aime si bien le dire. Mais prudence tout de même car la route est encore longue. Si les premiers marins sont attendus le week-end prochain, il faudra patienter jusqu’à la fin du mois de février pour voir le "Pingouin" rentrer au port.

Photo : Alexia Barrier

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire