Vendée Globe : malgré la blessure le moral reste bon

Les quatre skippers encore en course depuis l'arrivée de Clément Giraud ont franchi la barre symbolique des 100 jours passés en mer. Désormais c'est au mental que ça se joue pour en terminer avec cette neuvième édition du Vendée Globe qui aura poussé les marins et les machines à bout.

Depuis hier, Alexia Barrier doit composer avec un mal de dos persistant des suites d’une chute en arrière sur un tuyau apparent dans son habitacle. Plus de peur que de mal même si la Maralpine ce serait bien passé de ce problème physique qui va l’handicaper pendant quelques jours notamment au moment de manœuvrer. "Je sais que beaucoup s’inquiètent suite à ma chute et je vous remercie pour vos messages, vos encouragements, vos pensées, votre énergie... ça fonctionne, j’ai le moral, je suis à moins de 2 500 milles de l’arrivée et je ne pense qu’à ça", raconte Alexia les yeux remplis d’émotion.

Cette aventure en aura été chargée depuis la préparation du bateau « en mode mobylette » jusqu’à l’arrivée qui s’annonce comme un moment qui restera gravé dans les mémoires de l’ensemble de l’équipe : "Cela fait maintenant 100 jours que je suis en mer, j’ai navigué en donnant tout ce que je pouvais sans aucun regret. Deux mois seulement avant le départ du Vendée Globe nous avons dû changer la quille du bateau. Avec sept voiles au lieu de huit, des vieilles et des neuves, je suis partie faire ce tour du monde par les trois caps. Des partenaires, tels que Biotronik, le Département des Alpes-Maritimes et les membres du Club 4myplanet, se sont ralliés au projet depuis le début en 2018. Et puis cette bonne surprise, incroyable au mois d’août, TSE nous appelle pour devenir co-partenaire titre et nous permettre de préparer le bateau à trois mois du départ. Se dire que rien n’est impossible ! On a signé le partenariat avec TSE dans ce contexte complètement « crazy » de pandémie, sans se connaître, sans s’être vus en vrai et quand je vais mettre les pieds sur le ponton des Sables d’Olonne, pour la première fois, je vais rencontrer mon sponsor titre ! J’ai vraiment hâte de le remercier du fond de mon cœur."

Il ne reste plus qu’à serrer les dents pour enfin boucler la boucle !

Photo : Alexia Barrier

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire