Vendée Globe : place à la grêle

Ça n'en finira donc jamais. Le Pacifique aura été des plus instables pour la totalité de la flotte sur l'ensemble de ce Vendée Globe. Dépression, tempête, froid, grain, grêle personne n'aura été épargné.

Si le résultat de la course reste toujours très incertain avec neuf bateaux capables de jouer la gagne, la météo elle aussi a décidé de faire des siennes. Tout juste sortie de la galère d’une mer pour le moins houleuse, voilà qu’il se met à grêler dans le Pacifique. "J’étais en train de prendre un ris et donc comme d’hab de passer trois heures dans la bôme (une barre rigide qui permet de maintenir et d’orienter les voiles), et Sam (Davies) venait de m’envoyer un Whatsapp en me demandant si j’avais eu des grains (...) et bam la grêle. Le vent est hyper instable... c’est dépriment j’en peux plus", confiait Alexia Barrier visiblement assez affectée par ce passage difficile.

Source de motivation, l’objectif à venir : "dans cinq jours le Cap Horn et après se prendre, je pense deux trois claques Argentine, peut-être la délivrance ? Parce que la on l’a mérité notre Cap Horn." Et pas qu’un peu quand on sait que TSE-4myplanet traverse des zones de fort vents allant jusqu’à 30 noeuds. Pas facile donc de reprendre des forces en ce moment. À défaut de pouvoir recharger les batteries dans son lit, les deux féminines à l’arrière se soutiennent mutuellement et se motivent en tirant le meilleur des conditions climatiques. À ce petit jeu c’est Samantha Davies qui l’emporte aujourd’hui avec une vitesse de 14 noeuds sur les dernières 24 heures contre 11 à notre Maralpine et son vieux "Pingouin" qui doit se languir de rentrer au port.

Encore un petit effort (1250 miles nautiques) avant d’atteindre la pointe sud-américaine, qui sera sans nul doute un moment chargé en émotion pour Alexia avant de remonter par l’Atlantique ou quelques surprises ne sont pas à exclure !

Photo : Lou Kevin Roquais/Air Vide et Eau

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire