Cavigal Nice Basket 06 : cap sur le futur.

Après plusieurs années d'errements et quelques erreurs majeures, le basket niçois a su se réunir autour d' un vrai projet de développement. Prochain match à domicile contre Angers, ce samedi 13 novembre à 20 heures à la Salle Leyrit de Nice.

"Per aspera ad astra", telle pourrait être la devise du club niçois né de la volonté générale pour éviter que le basket ne disparaisse de la vie sportive de la capitale azuréenne.

Nous en avons parlé avec Claude Pallanca qui est le manager général en charge du sportif du Cavigal Nice Basket Nice, club issu de la fusion du Cavigal et du Nice Basket après une année de fiançailles sous le nom de Nice Basket Compétition 06.

" Beaucoup d’erreurs ont été commises durant ces dernières années, ce qui a comporté la quasi-disparition du basket masculin et les énormes difficultés pour que les féminines restent au niveau National.
Certains dirigeants avaient cru qu’avec l’argent on aurait pu résoudre tous les problèmes mais on avait oublié que sans un travail en profondeur tout reste fragile et à la première difficulté tout s’écroule.

Aujourd’hui notre projet prévoit une diffusion de notre discipline sportive dans le milieu scolaire pour favoriser la pratique et le recrutement et successivement une organisation des équipes en compétition à tous les niveaux : départemental, régional et national.
A moyen terme nous voulons atteindre l’élite nationale avec notre équipe fanion féminine mais si l’opportunité se présentait même cette saison nous la refuserions pas.

Maintenant il faut être réaliste : notre équipe est de bon niveau mais elle n’a pas encore le standing nécessaire pour être la n°1 du championnat. Mais nous pouvons viser le dernier carré, celui de la montée ".

Nice Premium : Et chez les hommes ?

Claude Pallanca : là nous sommes en train de repartir de presque zero. Notre équipe joue dans le championnat d’Excellence régionale, donc nous sommes loin d’un niveau satisfaisant. Il faudra peut-étre envisager une politique d’alliance avec d’autres clubs de la ville pour réunir les forces.

NP : vous êtes le patron dans le sportif...

C.P : j’ai commencé a entrainer très jeunes et j’ai une certaine expérience, ce qui me permet de gérer l’organisation du club et coordonner le travail technique des entraineurs. C’est un rôle passionnant parce qu’il intéresse toutes catégories d’age avec différentes typologies de problèmes.

Naturellement mon travail est encadré par les deux co-présidents, Laurence Laporte-Darcourt et Henri Biancardini qui définissent le cadre stratégique de mon action.

NP : un premier bilan de la saison de l’équipe première après 1/3 (9 matches joués sur les 30 en programme) du championnat ?

CP : il est satisfaisant même si je pense qu’on aurait pu faire mieux. Maintenant je suis confiant que samedi prochain à l’occasion de la rencontre contre Angers que nous allons recevoir notre classement pourra encore s’améliorer ; Nous venons de deux belles victoires à l’extérieur et comme on dit...il n’y a pas deux sans trois ! ’

Cavigal Nice Basket 06 c’est aussi :

Co-Présidents : Laurence Laporte-Darcourt et Henri Biancardini
Manager Général : Claude Pallanca

Coach de l’équipe de Ligue 2 : Olga Tarasenko

28 équipes (h/f)

12 équipes de mini-basket

8 salariés sportifs

6 joueuses professionnelles

400 membres et licenciés (un des plus importants club de France)

Moyenne de spectateurs pour les matches de L2 : 400

Budget prévisionnel de la saison 2010-11 : 800 000 euros

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire