Coupe du Monde : l’Angleterre assure, le Japon à la peine (0-2)

L'Angleterre a dominé le Japon dans le dernier match du groupe D à Nice grâce à un doublé d'Ellen White. Elle s'offre donc la première place du groupe.

Deux occasions, deux buts. Déjà buteuse contre l’Écosse (2-1, le 9 juin) et restée sur le banc contre l’Argentine (1-0, le 14), Ellen White s’est illustrée mercredi par un doublé et une efficacité redoutable, sur la pelouse du stade de Nice.

Les Anglaises ont vite pris le dessus malgré un superbe coup franc de Yokohama dévié par Bardsley (9e). Sur un pressing anglais, une relance de Kumagai est interceptée au milieu. Derrière, Stanway efface Sugita et sert White dans la surface. D’un ballon piqué du gauche, l’attaquante anglaise évite la sortie de Yamashita et marque dans le but vide (0-1, 14e).

La gardienne japonaise se met en évidence sur plusieurs situations, notamment sur une reprise de Doggan (59e) déviée du bout de la main. Mais elle ne peut empêcher, malgré le réveil de son équipe en seconde mi-temps, la défaite.

Sur un nouveau ballon en profondeur, White place parfaitement le ballon hors de portée de Yamashita et double la mise (0-2, 84e).

Les Anglaises concluent donc par une troisième victoire et s’offrent un sans-faute, comme la France et l’Allemagne. L’Angleterre affrontera en huitièmes de finale la Chine, ou le troisième du groupe E ou F. Malgré sa défaite, le Japon termine deuxième du groupe, juste devant l’Argentine (voir dessous). Les Japonaises auront quant à elles affaire aux Pays-Bas ou au Canada.

LA REMONTADA DE L’ARGENTINE

Dans l’autre du match du groupe D, l’Argentine a arraché un précieux point qui lui offre la troisième place et une chance d’accéder aux huitièmes de finale. L’Albiceleste était pourtant menée 3-0 à la 75e minute (buts de Little (19e), Beattie (49e) et Cuthbert (69e), mais Menendez (74e) puis Bonsegundo (79e) ont entretenu l’espoir. Il aura fallu un pénalty (stoppé une première fois puis retiré) de Bonsegundo, au bout du temps additionnel (90+4e), pour égaliser à 3-3.

L’Argentine pourrait être une potentielle adversaire des Bleues en huitième de finale. Il leur faudra pour ça finir parmi les quatre meilleurs troisièmes.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message