Et si le Tour de France se déroulait... à huis clos ?

Cette manifestation, fortement voulue par le maire de Nice Christian Estrosi - qui n'a pas hésité à mettre le paquet financier nécessaire ( on parle de plus de 2 millions d'euros) pour convaincre les organisateur de A.S.O. - risque l'annulation, ce qui provoquerait des pertes financières importantes. D'où la question : on privilège le côté sportif avec la présence du public ou celle financière, droits de télé et marketing ? Il faudra trancher dans les prochaines semaines.

Et si le Tour de France se déroulait... à huis clos, sans spectateur au bord des routes ? L’hypothèse est à l’étude, parmi d’autres, fait savoir la ministre des Sports, sur France Bleu.

A propos de l’hypothèse d’un Tour de France sans spectateur, la ministre estime que le public pourrait comprendre une telle mesure.

Concrètement, si un Tour à huis clos total paraît compliqué à organiser, l’épreuve pourrait se faire sans public aux départs, dans les cols et aux arrivées. Ce fut le cas lors du dernier Paris-Nice, au début du mois.

Partager

Laisser un commentaire