CdF (handball F) : fin de l’aventure pour l’OGC Nice Côte d’Azur Handball

Pour cette demi-finale de coupe de France, l'OGC Nice Handball Côte d'Azur se déplaçait en Loire-Atlantique pour y défier Nantes, une équipe qui joue aussi les play-offs de la LBE. Un match qui s'est soldé par une défaite des Niçoises, 33-26, qui ne disputeront pas de finale cette saison.

Encore raté pour le Gym qui voulait effacer sa triste série de quatre défaites consécutives en play-offs de la LBE. Cette fois-ci, c’est en coupe de France que cela s’est déroulé. Les joueuses de Marjan Kolev auront livré une solide prestation, notamment en première période, mais cela n’aura pas suffit pour croire à la qualification pour une finale.

Dos à dos

Malgré l’ouverture du score des Nantaises, le Gym se montre coriace et répond par l’intermédiaire de Barbara Moretto et Ehsan Abdelmalek. Le score est de parité pendant un temps considérable (2-2 ; 6-6) même si c’est Nantes qui reprend une longueur d’avance avant d’être rattrapé par les visiteuses (6-7 ; 9-10 ; 11-11). Face à une défense bien en place, les Azuréennes se créent quelques maigres occasions procurées par Djazz Chambertin, dont certaines transformées par Marie Prouvensier.

Beaucoup de tirs contrés dans ces 30 premières minutes où les Niçoises et les Nantaises sont côte à côte. La mi-temps est sifflée sur ce score de 14-14 après un dernier but concédé par le Gym dans les derniers instants.

Adrianna Placzek, bourreau du Gym

S’il y a une joueuse qui s’est fait remarquée ce soir, c’est bien la gardienne nantaise, Adrianna Placzek. Elle est l’auteur de neuf parades et doubles-parades remarquables sur 29 tirs. Elle aura causé beaucoup de soucis à l’attaque du Gym qui voyait ses tentatives repoussées.

Dans cette seconde période, Nantes commence petit à petit à distancer son adversaire du soir au tableau d’affichage (18-16 ; 20-19 ; 24-21). Les réalisations de Dyenaba Sylla (7 buts), Deborah Kpodar (5 buts) ou encore Camille Ayglon-Saurina (5 buts) permettent à leur équipe de compter cinq points d’avance au score (27-23 ; 30-25).

Dépassées par le jeu nantais, et face au mur défensif de la gardienne Placzek, les Aiglonnes, à court d’idées, ne reviendront pas et finissent par s’incliner 33-26. L’aventure en coupe de France s’arrêtent donc ici, en demi-finale, pour les joueuses de l’OGC Nice. Alors que Nantes vient de valider son ticket pour la première finale de son histoire, et en attendant le résultat de l’autre demi-finale entre les deux ogres, Metz et Brest, le Gym de Marjan Kolev devra se ressaisir au plus vite car il retrouvera cette même équipe de Nantes à Charles Ehrmann pour la 5e journée des play-offs de la LBE.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Rédacteur

Laisser un commentaire