Handball ( Coupe de France) : l’OGC Nice se défait de Clermont pour son premier match de poule

Après avoir raté son entrée en championnat face à Metz, l’OGC Nice s’est rattrapé ce samedi pour son premier match de Coupe de France face en s’imposant à domicile face à Clermont (36-31). Une rencontre qui n’aura pas été une promenade de santé.

Des sourires s’affichent sur les visages. Ce samedi, Niçoises et Clermontoises auront été très proches. Finalement, les azuréennes l’emportent par 5 buts d’écart face à une équipe de Clermont qui leur aura donné beaucoup de fil à retordre.

Deux équipes côte à côte

Les supporters assistent à un premier quart-d’heure haché et serré entre niçoises et clermontoises (7-7 ; 13è). Mais le Gym commence à prendre le large peu avant la 20è minute (13-10 ; 19è).

Marie Prouvensier montre l’exemple en inscrivant 6 buts pour son équipe. Tout comme la numéro 13 de Clermont impliquée sur plusieurs actions décisives. Nice mène par 3 buts d’écarts à la mi-temps (19-16).

15 minutes pour conclure en apothéose

Dans ce contexte difficile pour les deux équipes de se départager, les Niçoises se font peur lorsque leurs adversaires repassent devant au score (22-23 ; 37è). Jusqu’à la 45e minute, le score meuble à 27-27 grâce à la numéro 9 de Clermont, Sandrine Benay.

C’est alors qu’Ehsan Abdelmalek entre en scène. Qui d’autre que la capitaine pour montrer l’exemple ? Le joueuse d’origine égyptienne permet au Gym de reprendre 2 points d’avance (29 – 27 ; 47è). A trois minutes de la fin du match, les niçoises s’échappe au tableau d’affichage, 34-30, et peuvent compter sur le talent de leur gardienne Marija Colic, auteur d’une douzaine d’arrêts décisifs.

Avec 4 buts d’avance et peu de temps pour recoller au score, la tâche devient impossible pour les Clermontoises. Pour conclure le match, Marija Colic participe au spectacle. Après avoir récupéré la balle, la gardienne serbe tente sa chance en lançant de ses propres cages. Le ballon atterrit dans les buts vides (36-31 ; 59è)

L’arbitre siffle la fin du match. Nice s’impose 36-31 contre une équipe de Clermont qui n’aura rien lâché. "Face à Metz, c’était compliqué. Ces derniers temps, on n’a pas pu jouer énormément de matchs, ni d’amicaux, mais on reprend le rythme petit à petit. Ce soir, c’était très dur aussi. Mais le résultat est là et c’est tout ce qui importe ", analysera la capitaine des Niçoises visiblement satisfaite de la prestation de son équipe.

L’OGC Nice a donc fait le plein de confiance avant de recevoir Dijon lors de la prochaine journée de championnat.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire