Handball (Proligue) 5e journée : le Cavigal s’améliore mais perd à Pontault

La défaite est cruelle pour le Cavigal de Nice face à Pontault (28-25). Les azuréens ont mené au score pendant la quasi-totalité de la rencontre mais se sont fait surclasser dans les derniers instants. C’est dans le money time qu’ils ont vu leur première victoire de la saison s’envoler au détriment de la troisième consécutive de leur adversaire du soir. Pontault reste invaincu en Proligue.

Petit à petit, la machine niçoise se met en marche. La marge avec leurs adversaires se resserre de plus en plus. Malheureusement ce n’est pas sur cette cinquième journée qu’ils sont récompensés. Les aigles restent lanterne rouge au classement mais l’écart reste mince. Une victoire future contre Besançon le 30 octobre prochain à la salle Pasteur pourrait leur faire gagner jusqu’à cinq places. Tout reste donc possible pour les hommes de d’Asier Antonio.

Le meilleur match défensif de la saison

Malgré la défaite, les rouges et noirs ont offert leur meilleure prestation défensive de la saison. C’est la première fois que le portier azuréen Gretar Gudjonnson, remporte son duel face au gardien adverse. Il est sur un total de 14 arrêts (34%), et devance largement le duo Ponto-Combalusien Romero, Gervelas. Les plus grosses séquences défensives du Cavigal sont à l’entame de jeu et de la 35e à la 40e minute. À ce moment précis, Nice mène (19-21) et n’a plus qu’à gérer son avance, mais les locaux n’ont pas dit leur dernier mot.

Seulement deux buts dans les dix dernières minutes

Durant la totalité du match, les Niçois ont maitrisé leur sujet avec une très bonne efficacité au tir (25/39 à 64 %). Toutefois, l’accumulation de pertes de balle et le manque d’innovation dans la gestion du jeu a redonné espoir à Pontault. La quarantième minute de jeu est la bascule de cette rencontre. Les rouges et noirs déjouent, leurs tirs trouveront seulement quatre fois le fond des filets.

Les prestations à retenir

Comme à son habitude sur l’exercice 2020/2021, Jeremi Pirani est d’une efficacité folle. Il établit pour la deuxième fois consécutive une performance à 100% de réussite au tir (6 buts). Comme évoqué en amont, le portier islandais Gudjonnson a joué le meilleur match de sa saison. Espérons qu’il restera sur cette même lancée sur le reste de la saison. Ses arrêts peuvent être le déclic défensif que le Nice Cavigal Handball recherche.

Nice sera de retour à la salle Pasteur vendredi 30 octobre pour affronter Besançon.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire