Handball (Proligue) 6e journée en retard : deuxième succès pour le Cavigal

Après avoir décroché son premier succès de la saison samedi dernier, le Cavigal était de retour à Pasteur pour défier Besançon dans un match de deuxième partie de tableau. Une rencontre qui s’annonçait très serrée entre la 5e défense (Nice Cavigal Handball) et la dernière attaque du championnat (Grand Besançon Doubs Handball).

On s’attendait à un match étriqué entre deux formations en quête de confiance et de résultats positifs. Ce fut le cas dans le premier quart d’heure avec un Cavi’ accrocheur qui alterne le bon et le moins bon. Profitant de la maladresse de Besançon, les hommes de Asier Antonio creusent un premier écart au score de trois buts. Malgré une infériorité numérique Mocevic et Brkljacic remettent les leurs dans le droit chemin. Le match bascule à la 20e minute sur une énorme défense de la base arrière niçoise.

Malgré une première mi-temps de grande qualité du gardien Doubiste Milos Mocevic, rien n’y fait face aux assauts des Maralpins. Son homologue Gudjonsson n’est pas en reste (30% d’arrêts) et termine le travail sur les quelques opportunités dangereuses subies par les rouge et noir. Tandis que les échecs s’accumulent pour les visiteurs, Crivelli et Pirani mènent l’attaque niçoise pour offrir un avantage de cinq buts avant la pause. Acculé en défense, les hommes en blanc enchaînent les sanctions. Un énième passage en force, cette fois-ci du demi centre Christopher Coreil offre une dernière opportunité pour Alexis Bon qui ne transforme pas l’offrande. Au global, sur les trente premières minutes c’est donc logiquement que Nice mène (16-10).

Sur courant alternatif

De retour des vestiaires, le rythme s’intensifie quelque peu. Le Cavigal peut alors compter sur un énorme Baptiste Gaillard auteur de huit buts dans cette rencontre. La défense haute des Niçois fait vaciller les attaques Bisontines. Ajouté à cela un soupçon de maladresse et les comptent rapidement sept buts d’avance à 20 minutes du terme de la rencontre. Mais Nice aime jouer à se faire peur et encaisse rapidement trois buts, laissant la porte ouverte à un retour de leur adversaire qui n’en demandait pas tant.

Logiquement émoussé par l’enchaînement d’un deuxième match très physique en cinq jours, le coach des Aiglons opère un turn-over salvateur qui permet à Nice de retrouver de la vitesse dans le jeu. Résultat, Nice reprend largement l’avantage et s’assure un second succès bien mérité à domicile (30-23).

Au classement, le Cavigal grappille deux places (8e avec 5 points) et prend un peu d’air sur la zone de relégation. Prochain match dès vendredi avec un déplacement à Saran Loiret (20h30). Un match que vous pourrez une nouvelle fois suivre en Facebook live.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire