Handball (Proligue) 7e journée : un nouveau report qui met les clubs professionnels en danger

La septième journée de Proligue devant opposer Sélestat à Nice ce vendredi 13 novembre à 20h30 est finalement repoussée à une date ultérieure. Ce report concerne aussi six autres rencontres dans le même week-end. La situation sanitaire actuelle en France met en péril de nombreux sports professionnels dont le handball.

Malgré les mesures de huis clos, le championnat de Proligue essaye tant bien que mal de continuer le déroulement de la saison. Ce manque à gagner en l’absence des supporters met en grande difficulté la suite du handball français. La Lidl Star Ligue (première division) n’est pas moins épargnée par ces nombreuses semaines de confinement. L’Assemblée Générale de la Ligue Nationale de Handball a écarté unanimement l’idée d’un arrêt des compétitions professionnelles.

Toutefois la décision n’est pas qu’économique mais aussi sociale et sportive. L’intégrité psychologique et physique fait qu’une trop longue période d’inactivité peut alterner à la fois le niveau et la condition corporelle des sportifs. De plus le championnat du monde 2021 aura lieu du 13 au 31 janvier prochain en Égypte. Des reports prolongés pourraient grandement impacter la seconde partie de la saison. Le Nice Cavigal Handball fait donc partie des 30 clubs de handball professionnel en danger de la situation sanitaire actuelle et des reports prolongés. Le président de la Ligue Nationale de Handball David Tebib s’est exprimé :

« Il nous fallait choisir le moins mauvais des scénarios : Arrêter de jouer ou jouer avec des contraintes économiques sont deux hypothèses qui peuvent rapidement conduire à la faillite de nos clubs les plus fragilisés par la situation. Nous adoptons une démarche de combativité, fidèle aux valeurs de notre sport, en étant convaincus que les pouvoirs publics finiront par reconnaître notre mission d’utilité publique ainsi que la singularité de notre modèle de professionnalisme. Dans cette perspective, je suis certain que nous pourrons alors envisager un soutien de la part de l’État, adapté à la situation nouvelle à laquelle nous faisons face. »

Si le calendrier ne change pas, les rouges et noirs seront de retour à domicile le 21 novembre prochain pour y affronter Angers. Les deux équipes sont les dernières de Proligue. Une victoire des azuréens leur permettrait de se donner de l’air et d’envisager un retour en milieu de tableau.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire