Handball (Proligue) : le Cavigal s’incline de peu à Valence

Pour cette 20e journée de Proligue, le Cavigal Nice Handball se déplaçait à Valence, 13e du classement. Un match à suspense qui s'est achevé sur une courte défaite des hommes d'Asier Antonio, 31-29.

Nice voulait se rattraper de sa courte défaite à domicile face à Cherbourg (31-32) la semaine passée. L’objectif a été manqué avec ce nouveau revers face à une équipe de Valence solide en défense et rapide en attaque.

Nice en force, Valence en vitesse

Début de match haché entre Nice et Valence qui n’arrivent pas à se départager au tableau d’affichage (3-3 ; 6-6). Les Valentinois font preuve d’un jeu rapide, les contre-attaques efficaces leur permettent de prendre le large petit à petit (11-8 ; 14-10). Les Niçois d’Asier Antonio s’en voudront certainement de laisser autant d’espace à leurs adversaires.

Face à la vitesse de jeu des Valentinois, les Niçois sont dépassés, ont du mal à se replacer et sont de plus en plus distancés (15-11). La mi-temps est sifflée sur le score de 17-14 en faveur de Valence. Nice peut regretter les quelques occasions manquées mais peut compter sur son jeu d’attaque basé sur le mouvement en force.

Le duel des gardiens

Dans cette rencontre, les deux équipes se sont heurtées à un mur défensif très solide, à l’image des deux gardiens, Arthur Adamik (Valence) et Gretar Gundjonnson (Nice), tous les deux auteurs de 13 et 15 arrêts respectivement durant la partie. Adamik aura été impérial pour son équipe dans plusieurs duels, tout comme son homologue niçois qui aura stoppé une contre-attaque meurtrière en première mi-temps.

Les réalisations de Jurgen Rooba (sept buts), Jérémi Pirani et Alexis Bon (cinq buts) permettent au Cavigal de rester à hauteur de Valence lors de la seconde période (20-16 ; 23-18). Mais plus les minutes passent, plus Valence se montre impitoyable (25-22). Juste au moment où l’on pensait que les Valentinois allaient gagner haut la main, Nice revient à un point des locaux (26-25), mais c’était sans compter sur un Grégory Quintallet très en forme, lui qui aura inscrit neuf buts dans cette rencontre (28-26).

Après une dernière tentative côté niçois, Dylan Lopez inscrit un but en pleine lucarne mais qui ne changera rien au cours de cette fin de match engagé. Adamik réalise une dernière parade et vient conclure la belle performance de cette équipe de Valence qui aura été solide jusqu’à la dernière minute. La fin du match est sifflée sur le score de 31-29 pour les Valentinois qui poursuivent leur course pour le maintien.

Le Cavigal enregistre une deuxième défaite consécutive, la huitième de sa saison et devra se relancer face à Sélestat (20h30), le 2 avril prochain, à la salle Pasteur.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Rédacteur

Laisser un commentaire