Handball (Proligue) : Manuel Crivelli disputera le mondial 2021 avec l’Argentine

Les listes de sélections nationales pour les championnats du monde de handball 2021 tombent peu à peu depuis le début de la semaine. Et une très bonne nouvelle concerne le demi-centre Manuel Crivelli qui vient d’être sélectionné pour le second mondial consécutif de sa carrière sous les couleurs de l’Argentine.

Les premières confrontations

Le numéro 7 et meneur de jeu de la formation niçoise va pouvoir fouler les parquets des salles égyptiennes du 13 janvier au 1er février (en cas de finale). Pour le tour préliminaire l’Albiceleste se trouve dans le groupe D composé de la République Démocratique du Congo, de Bahreïn et du Danemark, champion du monde en titre de 2019. La première de la compétition est largement à la portée des Sud-Américains qui peuvent logiquement décrocher une seconde place. Dans l’optique d’une qualification au tour préliminaire, le demi-centre rejoindrait trois équipes du groupe C avec l’Angola, le Japon, la Croatie et le Qatar.

Son premier mondial en 2019

Il y a maintenant bientôt deux ans, le Niçois avait été performant avec l’Argentine. L’Albiceleste a fini 17e soit une place de mieux qu’en 2017 mais est passée pas loin de sortir du premier tour. Malheureusement pour Crivelli et son équipe, ils ont concédé deux courtes défaites qui les ont contraints de ne pas voir la suite du Mondial. Pour les matchs de classement, Manuel et ses coéquipiers finissent avec deux victoires importantes face à l’Autriche (24-22) et la Serbie (30-28). Privé de son maître à jouer Diego Simonet, le Niçois a trouvé les filets à 17 reprises sur 7 matchs disputés.

Les objectifs du mondial

Il est clair que l’Albiceleste compte bien faire mieux que les deux éditions précédentes (16e en 2017 et 17e en 2019), et envisage même une place en quart de finale. Pour cela, il faudra surmonter deux favoris au dernier carré, voir au titre suprême, la Croatie et le Danemark qui seront intraitables. Toutefois, il suffirait d’un seul succès contre l’une de ces deux formations (en assurant les autres matchs bien évidemment) pour entrevoir un top 8. Rappelons que le meilleur bilan de la dernière décennie argentine date de 2011 en Suède où les Argentins avaient décroché une 12e place.

Nous souhaitons bonne chance à Manuel Crivelli et un bon mondial 2021.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire