LBE (J7) : Une victoire de prestige pour l’OGC Nice face à Paris 92

Lors du match en retard comptant pour la 7e journée, l'OGC Nice s'est imposé face à Paris 92 au terme d'une rencontre de haute volée (20-24). Avec cette belle victoire, les Aiglonnes peuvent regarder vers le haut du classement.

Après plus de cinq rencontres sans la moindre défaite en championnat, les Niçoises continuent sur la même dynamique avec une victoire sur le parquet contre l’équipe du Paris 92 (20-24). Pourtant moins bien classées que leurs homologues, les partenaires d’Ehsan Abdelmalek réalisent une bonne affaire.

Un premier acte étriqué entre les deux équipes

Proches au classement, les deux équipes l’étaient aussi lors de cette première période. Alors que Naomie Lachaud lance les hostilités (0-1) après un bon service de sa capitaine, cette première mi-temps est un véritable chassé-croisé. De l’engagement en ce début de rencontre, les attaques trouvent les premières failles. Les Aiglonnes, venues en terre parisienne pour glaner un succès, mettent d’entrée les bons ingrédients pour se donner une chance à la victoire. Les Sudistes, emmenées par Ehsan Abdelmalek en mode patronne (cinq buts sur six tirs en première période), vont faire la course en tête et donner du fil à retordre à leurs adversaires (9-11).

Alors que le club de la capitale peut compter sur son arme offensive Nadia Offendal (6 buts sur 9 tirs), les Parisiennes ne veulent rien lâcher. Avec une gardienne en grande forme, Marija Colic, auteure de six arrêts lors des trente premières minutes, les visiteuses rentrent aux vestiaires avec une petite longueur d’avance (12-13). Le plus dur reste à faire pour les Aiglonnes, qui devront se méfier d’une révolte de Paris.

Les aiglonnes survolent les débats

Le début de seconde période est à l’avantage des joueuses de Marjan Kolev. Deux buts d’affilée permettent à Nice de creuser l’écart (12-15). Après avoir laissé passer l’orage, les Parisiennes repartent à l’attaque et trouvent plus facilement la solution. Plus en jambes et à l’expérience des grands matchs, le Paris 92 recollent au score (18-18). Alors que les protagonistes entament le dernier quart-d’heure, l’insaisissable internationale égyptienne, Ehsan Abdelmalek, fait à nouveau le show avec un nouveau but déterminant pour son équipe (18-20).

Nice file tout droit vers la victoire. Alors que les locaux manquent cruellement d’inspiration devant la cage niçoise, Barbara Moretto, après un énième jet de sept mètres, transperce une nouvelle fois la gardienne parisienne (18-22). On sent que le groupe niçois vit bien, une défense solidaire est observée alors qu’il reste seulement cinq minutes au tableau d’affichage. En confiance depuis la reprise du championnat, les Aiglonnes gèrent parfaitement leur avance et ne seront plus rattrapées dans la rencontre. Marie Prouvensier, d’une frappe subtile, vient conclure le festival niçois (20-24).

Plus d’informations sur la rencontre et l’actualité de l’OGC Nice ici : http://www.ogcnicehandball.com/

Prochain match : Toulon/St-Cyr VS OGC Nice (10 février).

Photo : Lucas Dupont

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire