LBE (play-offs) : Nice s’incline à l’extérieur face à Brest

Pour le premier plays-off de la Ligue Butagaz Energie (LBE), l'OGC Nice Handball Côte-d'Azur se déplaçait, ce mercredi, en Bretagne pour y affronter Brest, leader du championnat. Un match qui s'est soldé par une défaite des Niçoise, 29-21.

Il n’y aura pas eu photo. L’OGC Nice Handball Côte-d’Azur, qui n’a pu jouer son match de dimanche face à Metz reporté à une date ultérieure suite à l’apparition de cas Covid chez les Messines, s’en rendu en région bretonne pour y défier une grosse équipe de Brest toujours en course pour la ligue des champions. L’exploit n’aura pas eu lieu ce soir, les Sudistes seront tombées sur plus fort qu’elles.

Brest domine les débats en début de partie

Dès le coup d’envoi, les deux équipes affichent une détermination et une mentalité d’acier. Sans surprise, c’est Brest qui domine la première mi-temps (3-1 ; 7-5 ; 8-6). Les Niçoises entraînées par Marjan Kolev ne baissent pas les bras et tentent de répliquer par des contre-attaques menées par la capitaine, Ehsan Abdelmalek. L’internationale égyptienne montre une nouvelle fois l’exemple depuis plusieurs matchs, elle qui a inscrit déjà cinq buts depuis le coup d’envoi. Mais ce soir, les Azuréennes sont tombées sur un mur brestois bien en place et une gardienne plus que décisive pour son équipe. Sandra Toft a déjà réalisé huit arrêts durant ces trente premières minutes.

En face, la gardienne niçoise Jovana Micesvka, en remplacement de Marja Colic blessée, n’arrive pas à endiguer les frappes brestoises et concède beaucoup durant cette première période. Les Niçoises ne vont même plus marquer le moindre point pendant dix grosses minutes (10-6 ; 13-9). Les attaques conclues par Ana Gros et Kalidiatou Niakate permettent à Brest de prendre le large au tableau d’affichage. Après une dernière tentative côté brestois, la mi-temps est sifflée sur le score indécis de 16-12 en faveur des locaux. Quatre buts de retard, mais tout n’est pas encore joué pour Abdelmalek et ses coéquipières.

Nice trop absent

Si la première période était à sens unique, la seconde n’allait pas être très différente. Le Gym subit toujours le jeu brestois, les tirs en pleine lucarne qui se multiplient. Les Niçoises laissent beaucoup d’espace à disposition des Brestoises qui ne se privent pas d’exploiter ses derniers (19-13 ; 21-14 ; 23-17). Les visiteuses tentent toujours de trouver la faille dans le rideau défensif brestois, à l’image de ces frappes signées Barbara Moretto et Djazz Chambertin, toutes les deux auteures respectivement de quatre et trois buts.

A 26-19, la tâche devient insurmontable pour les protégées de Marjan Kolev. Il ne reste qu’une poignée de minutes à jouer, les tentatives de Pauletta Foppa (Brest) et les arrêts de la gardienne remplaçante, Cléopâtre Darleux (Brest), viennent enfoncer le clou en faveur de leur équipe (27-20 ; 28-20).

C’en est désormais trop pour les Niçoises qui finissent par s’incliner 29-21. Elles auront montré un visage combatif jusqu’à la fin face à cette belle équipe de Brest plus costaude et réaliste. Au prochain match des plays-off, le Gym se déplacera à Chambray pour tenter de renouer avec la victoire.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Rédacteur

Laisser un commentaire