Proligue (handball) : le Cavigal Nice Handball concède le nul face à Sarrebourg

Pour cette 8e journée en retard de Proligue, le Cavigal Nice Handball se déplaçait sur le terrain de Sarrebourg, lanterne rouge du championnat. Une rencontre qui s'est soldée par un match nul, 27-27, et où Nice est passé par toutes les émotions.

Après sa large victoire à domicile face à Sélestat (34-23), le Cavigal Nice Handball était en pleine confiance pour ce match face à Sarrebourg, dernier du championnat de Proligue. Pourtant, après une première mi-temps maîtrisée, les Niçois auront concédé un dernier but, les privant ainsi des deux points de la victoire.

Romain Quatrevaux à la place de Gudjonsson

Pour ce match contre la lanterne rouge, Asier Antonio a décidé de faire tourner son effectif et de mettre Romain Quatrevaux à la place de son gardien emblématique, Gretar Gudjonsson. Dans cette première période, Sarrebourg se procure quelques occasions, mais manque de conclure. En face, le Cavigal est plus réaliste et agressif (8-10 ; 9-13 ; 11-14). Sur 20 tirs, les locaux en ont transformé 11. Les visiteurs ont inscrit 14 buts sur 27 tentatives.

A la pause, le score est de 11-14 en faveur d’Axel Oppedisano et de ses coéquipiers. Les deux gardiens, Panjan (Sarrebourg) et Quatrevaux (Nice) ont effectué respectivement sept et cinq arrêts déterminants durant les trente premières minutes, soit une réussite à 33% avec la totalité des tirs.

Le seul point noir vient peut-être des trois expulsions pendant deux minutes infligées aux joueurs du Cavigal Nice Handball. Les hommes d’Asier Antonio se doivent de limiter les dégâts en seconde mi-temps.

Sarrebourg monte en puissance

Si les trente premières minutes ont été entièrement gérées par les Niçois, les trente prochaines allaient être différentes. Un petit relâchement se faire ressentir chez les Aiglons qui concèdent énormément en ce début de seconde période. Ils vont même se retrouver menés au tableau d’affichage (21-18 ; 24-22). Mais les Azuréens ne capitulent pas et tentent de reprendre les commandes du match. Les réalisations d’Axel Oppedisano, Alexis Bon et de Manuel Crivelli, Nice revient à hauteur de Sarrebourg (24-24). Sur un pénalty, le capitaine Oppedisano permet à son équipe de rebasculer en tête (24-25). La fin du match s’annonce serrée.

Sarrebourg est réduit à six après les deux minutes d’expulsion infligées à Aurélien Padolus (58e). L’occasion pour Nice d’exploiter son avantage numérique. A 26-27, il ne reste alors que 19 secondes à jouer. Le Cavigal fait tout pour conserver son avantage au score afin d’empôcher les deux points.

Mais c’était sans compter sur Domen Pogacnik (Sarrebourg) qui, au terme d’une action collective bien menée, vient éteindre les espoirs de victoire pour les Niçois (27-27). Cruelle désillusion pour Nice qui avait tant d’espoir sur ce match.

Le Cavigal repart du centre sportif Pierre de Coubertin avec un seul point et quelques doutes dans l’esprit. Ces derniers seront à chasser lors du prochain déplacement à Massy, samedi prochain.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Rédacteur

Laisser un commentaire