Proligue (handball) : le Cavigal Nice Handball s’incline encore une fois dans les derniers instants

Après son échec à Massy, le Cavigal a une nouvelle fois échoué face à un adversaire encore plus coriace, le Grand Nancy. Une défaite à l'extérieur (34-32) concédée dans les tout derniers instants du match.

Encore raté pour le Cavigal Nice Handball qui voulait se rattraper de son revers cuisant à Massy (28-25). Les Niçois sont venus dans le Grand Est pour y défier une grande équipe de Nancy qui ne compte qu’une défaite sur ses huit derniers matchs. Malgré l’envie des Niçois, ils n’auront pas su déjouer le jeu des Nancéiens de Benjamin Braux. Tout avait pourtant si bien commencer pour Asier Antonio et ses hommes.

Gudjonsson en action

A peine deux minutes de jeu, Gretar Gundjonsson (Nice) s’interpose déjà à deux reprises. Le gardien niçois met en doute les Nancéiens à lui tout seul. Les locaux sont en échec face au but. Les Azuréens prennent rapidement le devant au score (0-2 ; 0-4). Nancy n’est pas du tout rentré dans le match mais commence à débloquer peu à peu son compteur avec un train de retard (3-6 ; 7-8 ; 9-11). Les Lorrains finissent par se réveiller de leur mauvaise entame mais Nice reste devant au tableau d’affichage (12-14 ; 14-15).

Les Niçois vont par la suite commettre quelques erreurs de mains. Les nombreuses pertes de balles vont permettre au Grand Nancy d’égaliser avant la pause par l’intermédiaire de Elvar Asgeirsson (16-16).

Niçois et Nancéiens se neutralisent

La seconde mi-temps a comme un air de déjà-vu, à l’image de ce nouvel arrêt sur pénalty de Gretar Gudjonsson (Nice) sur un tir de Marius Randriantseheno (Nancy). Pour endiguer les offensives niçoises, les Nancéiens vont monter leur bloc défensif. Cette stratégie semble fonctionner mais Nice conserve son avantage au score (17-20 ; 20-22) jusqu’à cette action à la 45e minute où Théo Muller (Nancy) permet aux locaux de mener au tableau pour la première fois de la partie (25-24).

La situation allait empirer pour les Niçois avec la disqualification de Sébastien Rossi pour un pied volontaire. Carton rouge pour le joueur du Cavigal qui ne peut plus revenir sur le terrain. La fin du match devient irrespirable, le score bascule d’une équipe à l’autre (26-25 ; 27-28) avec les réalisations de Pierre Marche (Nancy - sept buts) et Axel Oppedisano (Nice - dix buts).

Fin de match cruelle pour Nice

A 30-30, il ne reste que cinq minutes pour décrocher la victoire, mais la chance de Nice finit par tourner. Axel Oppedisano jusque-là irréprochable durant la rencontre, rate son seul pénalty face à Kristijan Jurisic (Nancy). Une erreur qui permet à Nancy de mener toujours d’un petit but (33-32).

Les Sudistes, en infériorité numérique, ne parviennent pas à trouver la solution pour arracher le match nul. Après cet échec sur pénalty, Yann Ducreux (Nancy) vient crucifier les espoirs niçois avec une dernière réalisation (34-32). Fin de rencontre cruelle pour les rouge et noirs, eux qui avaient pourtant dominé les débats en début de partie.

Défaite 34-32 des hommes d’Asier Antonio qui sont plus que jamais dans la course aux play-offs. 7e du classement Proligue, l’avenir du Cavigal Nice Handball reste encore à tracer.

Prochain match : 23 avril, Nice VS Sarrebourg.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Rédacteur

Laisser un commentaire