Hockey 18e journée : Les Aigles de Nice coulent à Bordeaux

Lors de la 18e journée de la Ligue Magnus, Nice s'est incliné sur la patinoire de Bordeaux (3-0). Après sa lourde défaite face à Chamonix (1-5), les niçois enchaînent une deuxième défaite consécutive.

Malmenés par Bordeaux, les Aiglons n’ont jamais su trouver la faille dans une défense bordelaise, bien regroupée. Malgré leur défaite, les partenaires de Kopta consolident leur deuxième place.

Le match met du temps à se décanter, les deux équipes tentent d’imposer leur tempo, les actions sont rares. Des expulsions de part et d’autres viennent freiner les efforts offensifs de nos niçois pourtant beaucoup plus entreprenants que face à Chamonix. Les attaquants essaient de percer le verrou bordelais en fin de premier tiers-temps mais sans réussite, ils enchaînent trois actions pour animer enfin ce match mais rien n’y fait. Score nul et vierge après 20 minutes de jeu.

De retour sur la glace les rouges et noirs continuent sur cette dynamique, la défense, une des meilleures de la ligue tient bon et les bordelais plus énergiques ne parviennent pas à marquer malgré leur 15 tirs. Pourtant, sur une contre-attaque les boxers de Bordeaux prennent parfaitement de court les niçois, c’est l’attaquant canadien Poudrier qui marque le premier but du match pour Bordeaux (1-0). Les niçois ont du mal à se remettre dans le match mais font preuve de beaucoup de déchets.

Malheureusement cela ne suffit pas, les actions bordelaises finissent par payer et la défense niçoise rompt, but d’un canadien encore, c’est Desjardins à deux mètres du gardien qui conclut le mouvement offensif (2-0). Les niçois craquent encore à la moitié du match, la réaction est attendue mais rien n’arrive, les Aigles ne font que défendre et n’arrivent pas à récupérer la possession du palet.

Les Aiglons sans répondant

Rien ne va plus. Au bout de quatre minutes, les bordelais déroulent et marquent leur troisième but par le canadien, Labelle (3-0). Les canadiens font mal aux niçois. Le gardien niçois arrête dans un premier temps le palet avant que Labelle suive l’action et trompe Stojanovic (3-0). Les niçois coulent, aucune action au bout de 10 minutes dans ce dernier tiers-temps. Quant aux bordelais ils gèrent en cette fin de match et gardent la possession, le jeu devient terne. Les niçois déçoivent encore, pourtant dauphin d’un Rouen imprenable, les Aigles n’ont rien d’un bon deuxième, la déception est immense. La réaction sera obligatoire lors du prochain match contre Grenoble vendredi 12 février.

Pour suivre l’ensemble des rencontres du championnat de Ligue Magnus cliquez sur la bannière ou rendez-vous sur www.fanseat.com

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire