Hockey : les Aigles de Nice défaits difficilement à domicile par Rouen

Après avoir fait chuter le leader Angevin une semaine auparavant, le Nice Elite Hockey s'est incliné 5-3 ce mardi à Jean Bouin face aux Dragons de Rouen. Troisième défaite en cinq matchs cette saison, peut-être la plus cruelle jusqu'ici.

La sirène retentit dans l’enceinte de la patinoire niçoise. Les Aigles s’inclinent dans les tous derniers instants face à une équipe des Dragons de Rouen toujours invaincue cette saison. Pourtant, les Niçois auront tenu tête à leurs homologues Rouennais pendant les 40 premières minutes.

Les deux équipes se neutralisent en début de partie

Le match démarre mal pour les hommes de Stanislav Sutor. Rouen ouvre le score par l’intermédiaire de Rolands Vigners après seulement quatre minutes de jeu. 1-0 pour les Dragons grâce à une frappe somptueuse qui passe à travers toute la défense de Nice et atterrit dans le petit filet de Rok Stojanovic.

Il n’aura pas fallu longtemps aux hommes en rouge pour réagir. Tomas Knotek parvient à remettre les deux équipes à égalité (1-1, 13è). Dans une partie serrée et un jeu propre, les locaux, en supériorité numérique, vont réussir à passer devant au score grâce à un but signé Jakub Matai (2-1, 26è). Mais les Rouennais ont plus d’un tour dans leur sac.

Suite aux occasions manquées du côté Niçois, Mark Flood (Rouen) égalise pour les hommes en jaune (2-2, 38è). Puis, c’est au tour de Nicolas Deschamps d’enfoncer le clou. Sur un très bon centre, l’international Canadien est à la conclusion d’une superbe action collective des Dragons. Rouen reprend l’avantage sept minutes après le début de la troisième période (2-3, 47è).

Un renversement de situation en fin de match

Les Niçois ont encore dix minutes pour changer la situation. Cela commence par une nouvelle égalisation qui arrive très rapidement. Tomas Knotek envoie le disque à travers une forêt de jambes qui finit au fond des cages de Matija Pintaric. L’international Tchèque s’offre un doublé et remet son équipe sur de bons rails (3-3, 56è). Un but amplement mérité après une période de possession Niçoise et de pression devant les buts Rouennais.

À ce moment-là, tout le monde, y compris les spectateurs s’attendent à assister à des éventuelles prolongations qui ne sauraient tarder à deux minutes du coup de sifflet final. Mais sur une erreur d’inattention, Vincent Nesa (Rouen) lance une dernière contre-attaque victorieuse et redonne l’avantage aux visiteurs (3-4, 58è).

Un silence envahit les tribunes de Jean Bouin. Les Rouennais s’imposent finalement avec un dernier but inscrit en toute fin de match par Rolands Vigners qui s’offre à son tour un doublé. Le but de trop pour les Niçois qui n’auront rien lâché et qui se sont vaillamment battus jusqu’au bout.

Cinq matchs, déjà trois défaites pour les Aigles

Pour l’analyse du match, les Aigles ne sont certainement pas tombés sur plus fort qu’eux, mais les petites erreurs et imprécisions auront coûté cher. "Le score est cruel. Ce soir, on ne mérite pas de perdre ainsi surtout après une telle prestation de la part des joueurs. Rouen n’a pas du tout volé ce match, nous sommes nous-mêmes un peu fautifs sur le quatrième but et ils ont su bien jouer le coup", analyse après la rencontre le coach des Aigles, Stanislav Sutor.

Après son match annulé face à Cergy-Pontoise, Nice s’incline pour la troisième fois cette saison, la deuxième à domicile après Grenoble, et se retrouve à la 9e place du classement Ligue Magnus. Pour leur prochain match, les Aigles se déplaceront dans les Hautes-Alpes pour y affronter l’équipe de Gap, dauphin actuel du leader Angers.

Prochaine journée : Nice / Gap (16 octobre).

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire