Hockey (Ligue Magnus) : Nice retrouve enfin la victoire à Cergy-Pontoise (3-2)

Après une longue série de sept défaites consécutives, les Aigles de Nice retrouvent des couleurs suite à sa victoire 4 à 2 sur la glace de Cergy-Pontoise.

C’est à la patinoire Aren’Ice que les azuréens ont réussi à changer la dynamique de ces dernières semaines. En ce laps de temps, Nice s’est vu passé de la peau d’un potentiel dauphin et concurrent pour le podium à l’équipe du milieu de tableau.

Le principal problème des hommes de Stanislav Sutor réside dans la difficulté de se projeter vers l’avant dans les moments de vaguement. Sur ces nombreux matchs, les rouges et noirs ont échoué dans la finition dans les derniers mètres. Pour preuve les Aigles sont la neuvième formation de Ligue Magnus en nombre de buts, avec un total de 54. Et forcément lorsque les contre-attaques sont bancales, la punition se fait rapidement ressentir. La cinquième pire défense du championnat (68) doit se reconstruire pour retrouver son jeu de début de saison.

La victoire acquise cette nuit au nord-ouest de la capitale s’est façonnée dans la douleur. Durant la première période, tout portait à croire que la huitième défaite leur tendait les bras. Cergy-Pontoise punit son adversaire en ouvrant la marque au quart d’heure de jeu par Max Kalter. Ce même Kalter signe un doublé quelques minutes plus tard.

De retour des vestiaires, les Azuréens ont arboré un tout autre visage. Par le biais de Sacha Guillemain et Antonin Dusek, Nice revient à longueur des locaux grâce à des infériorités numériques. La première pour charge incorrecte et la seconde pour avoir fait trébucher un opposant. L’ultime tiers-temps voit deux formations dos à dos prêtent à en découdre pour la victoire finale. Suite à un long moment de flottement Martin Mateicek sert parfaitement Radomir Heizer qui s’en va ajuster le portier Cergy-Pontais.

Actuellement septième du championnat, Nice se déplacera le 22 mars à Angers.

Pour suivre l’ensemble des rencontres du championnat de Ligue Magnus cliquez sur la bannière ou rendez-vous sur www.fanseat.com

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire