Les dirigeants et la Fédération restructurent la calendrier

Comme nous le pressentions depuis plusieurs semaines, le championnat de Ligue Magnus a grandement été remanié pour convenir à la situation sanitaire actuelle. Avec une réduction de moitié, le calendrier rentre dans un sprint contre le temps et les mesures sanitaires.

L’ensemble des dirigeants des clubs s’étaient réunis ce lundi 18 janvier pour envisager une restructuration de la saison 2020-2021. C’est avec les représentants de la Fédération française de hockey sur glace que tout s’est mis en place. Dans son communiqué de presse, la FFHG veut continuer la saison pour permettre à son sport majeur de survivre médiatiquement. Le secteur est fortement impacté depuis maintenant un an. Malgré un petit répit de quelques semaines, les 12 enceintes de Ligue Magnus ne peuvent plus accueillir leurs supporters.

La sage décision permet une équité pour toutes les équipes. Car rappelons-le, le nombre de journées disputées était extrêmement déstabilisé. Il y a peu, Cergy-Pontoise en était à quatre alors que Nice avait atteint un total de 12 rencontres.

Depuis, tout s’est rééquilibré avec un retour à peu près à la normale. Toutefois un élément majeur va bouleverser la suite concernant la course au titre. Les échéances sont grandement accélérées et toutes les formations rentrent dans le sprint final. Hormis Rouen qui semble irrattrapable en tête de Ligue Magnus, le classement peut être bouleversé à tous les étages.

Sauf report, les Aigles de Nice seront de retour ce vendredi 22 janvier à 18h30 pour croiser la crosse avec Mulhouse. Dans leur antre, les azuréens auront à cœur d’assurer leur place de dauphin.

Pour suivre l’ensemble des rencontres du championnat de Ligue Magnus cliquez sur la bannière ou rendez-vous sur www.fanseat.com

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire