Ligue Magnus : mauvaise entame pour l’Elite Nice Hockey

Victorieux de la dernière Riviera Cup, l'équipe de Nice de hockey sur glace s'est incliné à domicile lors de la première journée de Ligue Magnus face à Grenoble, le champion de France en titre (2-4).

Cela ne pouvait plus mal débuter pour les Niçois. Même si les Aigles n’étaient pas favoris, ils auraient voulu produire une bonne prestation face aux Brûleurs de Loups de Grenoble. Mais ces derniers leur auront donné beaucoup de fil à retordre et se sont logiquement imposé sur le score de 4-2, alors que les locaux ont tenu tête pendant 40 minutes.

Nice conquérant dans les deux premiers actes

Contre toute attente, c’est Nice qui ouvre le score à la Patinoire Jean Bouin par l’intermédiaire de Peter Hrehorcak Jr. Les ultras présents dans les tribunes célèbrent et chantent. Les applaudissements se font retentir. Les Aigles se retrouvent sur de bons rails (1-0 ; 3è)

Mais les choses ne se passent pas aussi facilement. Après avoir concédé le premier but de la partie, Grenoble met le pied sur l’accélérateur, joue un pressing très haut et agressif. Après la pénalité infligée à Loïc Chabert, les visiteurs parviennent à exploiter leur supériorité numérique et à égaliser à 14 secondes de la fin du premier tiers. (1-1)

Lors de la deuxième manche, les Azuréens subissent toujours le jeu grenoblois. Les deux équipes se retrouvent chacune même avec un joueur en moins. Chabert, autrefois pénalisé, arrive à se faire pardonner en marquant le but du 2-1 après un service de Radomir Heizer.

Les Sudistes craquent au troisième round

Malgré le score en faveur des Niçois, ce sont bien les cages de Rok Stojanovic (Nice) qui vont être assiégées. Les champions de France 2020 vont enfoncer le clou et marquer deux buts coup sur coup. Sous les huées du public, mécontent de la décision de l’arbitre qui accorde le but à Grenoble alors que Martin Matejicek s’était blessé au milieu de l’action.

Grâce à un doublé de Kyle Hardy, les Brûleurs de Loups mènent 3-2 à Jean-Bouin. Face au réalisme et à l’agressivité des Grenoblois, les Niçois tentent en vain d’égaliser par des frappes lointaines. À deux minutes de la fin de la partie, tous se hissent dans le camp visiteur afin d’arracher l’égalisation. Mais sur une récupération, les hommes de Edo Terglav lance une contre-attaque qui aboutit à un quatrième but, synonyme de victoire. (2-4 ; 19è)

Nice s’est donc incliné pour son premier match de Ligue Magnus contre une équipe de Grenoble coriace. Pour son prochain match, le club azuréen tentera de se relancer lors de son déplacement à Anglet le 29 septembre prochain.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire