Interview exclusive de la Sprinter Nice Métropole

Interview exclusive de la Sprinter Nice Métropole, équipe de National 2 en la présence du manager général Jerome Pulidori, du trésorier Julien Amadori ainsi que du champion en titre de la côte d’Ivoire Issiaka Cissé.

Comment voyez-vous la fin de la saison ? Quels sont vos ambitions ?

« Nous sommes leader du classement de national 2 notre objectif premier est de garder cette place, remporter également la Coupe de France. Nous participons à des courses professionnelles à l’étranger notamment en Pologne, en Roumanie, au Kosovo, en République Tchèque, en Estonie. L’objectif pour ces courses est de représenter dignement la ville de Nice. »


Podium de la première manche de Coupe de France

Le Tour de France avait débuté à Nice l’an passé, ce départ suivi dans le monde entier a-t-il eu des répercussions positives sur votre équipe ?

« Je pense que oui, notamment sur la notoriété, on le voit surtout sur nos courses à l’étranger, où l’on est directement associé au départ du Tour. »

Pensez vous avoir des coureurs capables d’atteindre le World Tour un jour ?

« Oui, on y travaille depuis Janvier notamment avec la restructuration du club, le but est de dénicher et faire grandir des coureurs capables de faire le Tour de France plus tard. On n’a pas peur de prendre des jeunes et ils l’ont démontré avec des résultats cette année. »

Avez-vous déjà participé à des courses connues ?

« Oui, la première en Croatie, c’est une compétition professionnelle où des grands noms du cyclisme sont passés comme Julian Alaphilippe ou plus récemment Tadej Pogacar, et nous faisons des résultats similaires à ces coureurs au même âge. »

Combien d’équipes possédez-vous ?

« Une équipe de Minime, une autre de cadet, une autre en Junior et l’équipe nationale pour un total de 135 licenciés. »

Comment fonctionne le classement national ?

« Il est basé sur un barème de la FFC (Fédération Française de Cyclisme) qui est lui-même divisé en deux critères : le niveau de la compétition (régionale, nationale, professionnelle) et chaque coureur entrant dans le Top 20 comptabilisera des points. Nous sommes leader du classement national mais aussi régional ainsi que de la région Sud. »

Comment trouvez-vous des financements, pour vos déplacements notamment ?

« Une partie de notre budget, 35% à 40% , provient des collectivités et l’autre partie de partenaires privés, cette année notre budget est de 250k €. »

Pour information, ce week-end avait lieu la première manche de la Coupe de France remportée par le coureur Tristan Delacroix, une belle victoire collective de l’équipe qui participera aux championnats de France à Epinal. Championnats qui ont débuté ce jeudi 17 juin en direct sur France télévision.
Un grand merci à l’équipe et à Jerôme d’avoir pu nous accorder du temps pour cet entretien.

Retrouvez la Sprinter Nice Métropole sur Instagram ou Facebook.

Crédit Photo : Facebook Sprinter Nice Métropole

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire