Jeux paralympiques de Tokyo : ils sont 138 athlètes à représenter les couleurs de la France

Forte de 138 athlètes, la délégation française pourra compter sur ses têtes d'affiche qui ont déjà marqué l'histoire à Rio en 2016 et à Londres en 2012, et sur des novices qui, pour leurs premiers Jeux, ont les capacités pour briller à Tokyo. Les Alpes-Maritimes seront représentées par Florent Marais , 21 ans, licencié au Cercle des nageurs d'Antibes. Atteint d’une agénésie de la jambe droite, Florent Marais n’a pas de mollet, de péroné et compte deux orteils au niveau de cette jambe.

Après les 28 médailles remportées aux Jeux paralympiques de Rio en 2016, plaçant la France au 12e rang mondial, la délégation tricolore s’est fixé l’objectif ambitieux de ramener 35 breloques dans les bagages tricolores.

Quels sont les athlètes auxquels les pronostics accordent des chances de médaille d’or ?

Les voici :

Para-athlétisme : Marie-Amélie Le Fur, un quatrième titre pour se retirer avec les honneurs ; Mandy François-Elie qui veut sa revanche ; Nantenin Keïta, elle vise le doublé.

Para-triathlon : Alexis Hanquinquant veut compléter son palmarès

Para-tennis  : Stéphane Houdet, la quête du doublé

Para-judo : Sandrine Martinet pour boucler la boucle

Para-taekwondo : Bopha Kong pour un dernier titre majeur

Para-natation  : Ugo Didier, la passe de trois

Para-tennis de table : Fabien Lamirault, un maître dans son domaine

Para-cycliste  : Dorian Foulon et Marie Patouillet, deux novices à l’assaut

Au-delà des titres paralympiques, les chances de médailles françaises sont nombreuses.

Dimitri Pavadé, spécialiste du saut en longueur (T64), est bien placé pour s’offrir l’argent pour ses premiers Jeux.

Elise Marc (C3), est devenue vice-championne du monde sur route du contre-la-montre cette année, alors qu’elle débute seulement dans la discipline.

Nélia Barbosa (KL3) , para-kayakiste, pourrait bien monter sur le podium dès Tokyo.

Partager

Laisser un commentaire