L’Autorité de la concurrence a autorisé le rachat de l’OGCN par le groupe INEOS

Le dossier administratif ayant été réglé , les nouveaux dirigeants ( on reverra le tandem Rivére-Fournier ? ) sont attendus à l'épreuve avec un mercato tardif mais ambitieux. Grâce aux bons résultats de deux premiers matchs , les choix pourront être fait sans la pression , avant que la saison soit définitivement lancée.

Presque un mois jour pour jour après qu’Ineos a notifié son projet de rachat de la "SASP Olympique Gymnaste Club de Nice Côte d’Azur" à l’autorité de la concurrence, cette dernière "autorise l’opération sans conditions particulières" ce mercredi.

Cette étape franchie, l’opération de rachat devrait être officialisée rapidement. Le montant de la transaction s’élèverait à - au moins - 100 millions d’euros versés par Ineos aux actuels actionnaires majoritaires, les sino-américains Chien Lee, Alex Zheng et Paul Conway, détenteurs de 80% des parts du Gym depuis juin 2016.

Le 31 juillet, Jim Ratcliffe avait obtenu l’accord de la direction nationale de contrôle et de gestion (DNCG) de la Ligue du football professionnel. Quelques jours plus tôt les représentants élus des 145 salariés de l’OGC Nice, convoqués par Gauthier Ganaye, le président du clib, avaient déjà donné un avis favorable à l’offre du patron du géant de la pétrochimie Ineos.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message